5 choses fausses à ne plus croire sur les pommes de terre

Adorée des plus jeunes aux ados et boudée par les adultes surveillant leur poids, la pomme de terre fait parfois l’objet d’idées fausses. Pourtant, elle a bien des atouts et mérite sa place dans nos assiettes. A condition de choisir les bons modes de cuisson et d’en consommer selon ses besoins.

Les pommes de terre font grossir

Qui n’a pas banni de son alimentation les pommes de terre en période de restriction alimentaire, autrement dit pour garder la ligne ? Cette idée reçue largement répandue que la pomme de terre fait grossir perdure.

Pourtant avec 80% d’eau, la pomme de terre crue présente l’avantage de ne contenir quasiment pas de matière grasse (0.1 à 0,3 %). Avec 80 kcal pour 100 g, elle est moins calorique que les autres féculents, groupe alimentaire auquel elle appartient (125 kcal pour les pâtes sèches standard et 145 kcal pour le riz blanc, cuits à l’eau*).
Enfin, son apport en amidon qui tourne autour de 15 à 18%, est un glucide complexe qui nous délivre de l’énergie petit à petit lors de sa digestion. Un excellent moyen d’éviter les grignotages entre les repas !
* Source ANSES (Agence nationale de sécurité sanitaire, alimentation, environnement, travail) : table ciqual des aliments.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source :