Stérilet qui a bougé : quels risques ?

Publié le 14 Janvier 2019 à 9h02 par Laurène Levy, journaliste santé
Validé par : Dr Odile Bagot, Gynécologie et obstétrique
Le stérilet est un moyen contraceptif efficace mais dans de rares cas, ce dispositif intra utérin (DIU) peut se déplacer, être expulsé ou même perforer la paroi utérine. Quels sont les risques pour les femmes qui rencontrent cette complication ? E-santé vous répond, avec les explications de la docteure Odile Bagot, gynécologue.
© Adobe Stock

Il est posé dans l’utérus pour une durée de 5 à 10 ans. Le stérilet, ou DIU pour dispositif intra utérin, constitue un moyen contraceptif efficace. Dans de rares cas, il peut cependant arriver que ce contraceptif se déplace : soit vers le bas, ce qui correspond à une descente voire à une expulsion du dispositif, soit dans le corps suite à une perforation de l’utérus.Les facteurs de risque d’un déplacement du stérilet sont les suivants, selon la docteure Odile Bagot, gynécologue à Strasbourg : 

  • la survenue d’un problème à la pose du DIU ;
  • le fait que l’utérus possède une cavité importante ;
  • la survenue de règles hémorragiques après la pose ;
  • la survenue de nombreuses contractions après la pose qui occasionnent alors un risque d’expulsion du stérilet.

Stérilet et grossesse non désirée

Mais que risque-t-on lorsque le stérilet que l’on porte se déplace ? Le principal risque associé à un déplacement du stérilet est celui d’une grossesse non désirée. "Dans le cas d’une descente du stérilet vers le col de l’utérus, un stérilet à la progestérone peut rester actif. Ce n’est pas le cas pour un stérilet au cuivre, pour lequel il existe donc un risque de grossesse" note la docteure Odile Bagot. "C’est pour cela que le DIU hormonal possède une efficacité contraceptive plus élevée que le DIU au cuivre" ajoute-t-elle. Le déplacement du stérilet qui aboutit à son expulsion via le vagin correspond à une perte totale de l’effet contraceptif, quelle que soit la nature du DIU (hormonal ou au cuivre) et donc à un risque avéré de grossesse.

Que faire alors en cas de grossesse non désirée avec un stérilet qui a bougé ? "Si la femme souhaite aller au terme de sa grossesse, son médecin décidera au cas pour cas s’il est nécessaire ou non de retirer le dispositif. Si la femme souhaite au contraire interrompre la grossesse, le médecin ôtera le stérilet avant de procéder à l’interruption volontaire de grossesse (IVG)" détaille la gynécologue.

Source : Merci à la docteure Odile Bagot, gynécologue à Strasbourg et auteure des ouvrages Dico des nanas et Dico des femmes enceintes (Hachette Pratique) sous le pseudo Mam Gynéco.
Le stérilet migrateur: à propos de deux cas et revue de la littérature. Lachiri et al., The Pan African Medical Journal, 9 décembre 2014 
Complications de la pose de stérilet. Di Bernardo et al., Revue Médicale Suisse, 2000 
Diagnostic et prise en charge des perforations utérines par dispositif intra-utérin : à partir de 11 cas. Boyon et al., Gynécologie Obstétrique & Fertilité, mai 2013 

La rédaction vous recommande sur Amazon :