Connaissez-vous bien les risques de grossesse ?

La contraception, tout le monde connaît. Mais certaines zones d'ombre persistent. La preuve, c'est que l'efficacité théorique des contraceptions est en général surestimée par rapport à leur efficacité réelle en situation. Et ce, à cause de certains détails parfois ignorés...
PUB

1) Certains médicaments peuvent bloquer ou diminuer l'efficacité de la pilule. Vrai Faux 2) En cas d'oubli d'une prise de pilule, quelle est la durée de décalage sans risque ? Entre une à douze heures en fonction du type de pilule. Entre 24 et 48 heures en fonction du type de pilule. 3) Avec la pilule, la cause la plus fréquente d'échec est l'oubli d'une prise. Vrai Faux 4) L'efficacité de la pilule du lendemain varie en fonction du temps écoulé depuis le rapport sexuel : 95% si elle est prise dans les 24 heures qui suivent le rapport, 85% dans les 72 heures.Vrai Faux 5) Deux préservatifs l'un sur l'autre n'assurent pas une meilleure protection. Au contraire, le risque de déchirure augmente. Vrai Faux 6) Le stérilet peut parfaitement être posé chez une femme n'ayant encore jamais eu d'enfant. Vrai Faux 7) Le taux d'échec de la méthode du retrait (l'homme se retire avant d'éjaculer) est de : 10%30% 8) Le risque d'échec de la pilule peut augmenter avec le poids. Vrai Faux 9) L'utilisation antérieure prolongée de la pilule augmente le délai d'attente d'une grossesse. Vrai Faux 10) La pose d'un stérilet peut servir de contraception du lendemain. Vrai Faux A lire" Contraception mode d'emploi " de Martin Winckler, éditions du diable Vauvert (édition 2003). Martin Winckler est médecin et écrivain. Il a beaucoup travaillé en planification familiale, expliquant son intérêt pour la contraception. Il a également ouvert son propre site internet : http://martinwinckler.com.

Publié le 12 Juillet 2003 | Mis à jour le 09 Août 2010
Auteur(s) : Rédaction E-sante.fr