Stérilet au cuivre, règles et saignements : faisons le point !

La question est de savoir si mes règles seront plus abondantes après la pose d'un stérilet au cuivre ? En effet, ce risque existe. Est-il fréquent et comment réagir ? Le point avec le Dr David Elia.
Sommaire

Quel est le principe du stérilet ?

Un moyen contraceptif placé directement dans l'utérus

Le stérilet est un moyen contraceptif qui se présente sous la forme d'un petit dispositif ayant la forme de la cavité utérine, généralement en forme de ' T ', la branche horizontale vers le haut et la verticale vers le bas. Il est en polyéthylène, avec un fil de cuivre enroulé qui couvre une surface d'environ 380 mm².

Il se met rapidement en place dans l'utérus par le médecin.

L'extrémité inférieure de la branche verticale du stérilet est équipée d'un fil qui dépasse d'environ un centimètre à l'extérieur de l'utérus.

Les femmes à qui l'on a posé un stérilet peuvent toucher ce fils, le sentir avec leur doigt au fond du vagin. Le médecin pourra simplement tirer dessus pour enlever le stérilet le moment venu. Quant au partenaire, il ne le sent pas, sauf cas particulier. Et si c'est le cas, il est nécessaire de consulter son médecin.

Deux types de stérilets peuvent être posés :

  • Le stérilet au cuivre (qui existe en deux tailles, short et standard).
  • Le stérilet hormonal qui diffuse à petites doses une hormone progestative.

Après la pose d'un stérilet au cuivre, les règles sont-elles modifiées ?

Règles différentes sous stérilet au cuivre. Parmi les inconvénients d'un stérilet au cuivre figurent des règles qui gagnent en abondance et en durée.

Plus précisément, elles ont souvent tendance à traîner un jour ou deux avant de vraiment démarrer. Durant ces quelques jours, elles se caractérisent par des petits saignements marrons.

Comparez les Mutuelles séniors et économisez toute l'année !

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source :