Semoule

La semoule est en quelque sorte le produit intermédiaire entre le grain et la farine. La plus courante est la semoule de blé mais il existe d'autres semoules que celles de blé. La semoule de riz qui est très blanche ; celle de maïs qui sert, entre autres, à cuisiner la polenta. Quant à la semoule de sarrasin, elle se nomme kasha.
Publicité

Fabrication de la semoule

La semoule est fabriquée à partir de l'amande du grain de blé après que son et germe aient été éliminés. Elle est finement moulue puis délayée dans de l'eau. La pâte est ensuite façonnée en fils très fins : ils sont cuits à la vapeur, séchés et façonnés en granulés de différentes tailles qui fournissent les différentes semoules : grosse, moyenne et fine.

Les différentes semoules

Semoule "supérieure" : elle résulte du broyage de la partie centrale de l'amande du grain de blé.Semoule "courante" : elle contient davantage de parties périphériques du grain. Semoule "fine" : elle sert surtout à fabriquer les pâtes alimentaires.Selon la grosseur des grains, on distingue : Semoule "grosse" : c'est celle qui est utilisée pour le couscous.Semoule "moyenne" : elle convient aussi bien en cuisine, pour les potages et les gnocchis à la romaine, qu'en pâtisserie : elle est alors souvent cuite dans du lait et sucrée (en fin de cuisson) et sert pour des couronnes, des crèmes, des puddings.Semoule "fine" : elle sert aussi en pâtisserie et pour les bouillies des très jeunes enfants.

Guide: 

Publié par Paule Neyrat, Diététicienne le Vendredi 22 Juin 2001 : 02h00
Mis à jour le Mardi 29 Juillet 2008 : 02h00
PUB
PUB