Repas de fin d'année : stratégie plaisir et bien-être
Publié le 23 Décembre 2011 à 9h32 par Paule Neyrat, Diététicienne
Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

La veille du réveillon

Mangez léger mais sans vous affamer pour autant.

Du poisson, des légumes et des céréales (pâtes, riz, quinoa ou tout simplement du pain) au déjeuner. Une bonne soupe de légumes au dîner avec un œuf à la coque. Un laitage et un fruit à chacun de ces repas.

La soupe de légumes, faites-la en grand ! Avec beaucoup de légumes et deux ou trois litres d'eau (selon le nombre de personnes à la maison). Mixez-la avec un paquet de persil plat (lavé, effeuillé). Ce qui vous apportera une super dose de vitamines et de sels minéraux utiles pour le lendemain.

Gardez le reste au frigo : il vous sera tout aussi utile pour le dîner du 1er janvier. Vous en aurez besoin et vous risquez fort de ne pas avoir le courage d'en préparer !

Bien évidemment, pas d'alcool ni de vin ce jour-là, mais de l'eau, de l'eau, de l'eau.

Et pas trop de café ni de thé non plus afin de bien dormir. Car mieux vaut vous coucher de bonne heure de façon à être frais et dispo le lendemain.

Le jour du réveillon

Surtout ne jeûnez pas, sinon vous arriverez totalement affamé au réveillon.

Et sur les rotules de surcroît. Ce qui vous gâchera la fête.

Prenez votre petit déjeuner comme d'habitude. Si vous ne travaillez pas, prolongez-le et profitez-en pour qu'il soit plus copieux en mangeant surtout des fruits (vitamines et fibres) de façon à avoir votre quota pour la journée. Si vous êtes au bureau, mangez-en dans la matinée.

Déjeunez léger, comme la veille avec poisson - céréales - légumes - laitage - eau.

Et prenez un goûter, vers 17 ou 18 heures avec du thé ou du café, des tartines, un laitage et éventuellement un fruit, selon votre appétit. Mais pas de biscuits ou de viennoiseries gras, en prévision de l'inévitable excès de lipides du soir.

Ainsi, après une bonne douche, vous serez cool, en forme, pas affamé(e) et, en arrivant à votre réveillon, vous ne vous précipiterez pas sur tout ce qui ressemble à quelque chose à avaler.

Lors du réveillon

Mangez de tout ce qui vous fait plaisir. LEN-TE-MENT. Que vous soyez à table chez des amis ou au restaurant ou qu'il y ait un buffet.

Vous êtes alors sûr(e) de ne pas trop manger puisque votre seuil de satiété va se mettre gentiment en route et que lorsque vous aurez atteint celle-ci, vous n'aurez plus du tout, mais vraiment plus du tout envie de manger.

Ainsi, en arrivant, vous allez grignoter un petit truc, boire une coupe de champagne ou un verre de vin pour vous mettre dans l'ambiance. Mais comme vous n'êtes pas famélique, vous ne risquez pas de vous gaver.

Si c'est un réveillon buffet, vous allez très vite voir ce que vous aimez le plus et choisir ces mets-là en réservant de la place pour le dessert s'il vous tente et si pour vous un repas ne se termine pas sans quelque chose de sucré.

Si c'est un repas à table chez des amis, informez-vous du menu : allez faire un tour à la cuisine ou demandez à la maîtresse de maison si vous pouvez lui donner un coup de main.

Si le menu est copieux, avec plusieurs entrées et plats, cela vous permettra de vous servir plus ou moins de chacun en fonction de vos goûts.

Si vous êtes au restaurant , pas de problème : vous êtes complètement libre de vos choix.

Et ainsi, vous ne risquerez ni l'indigestion, ni un lendemain difficile, tout en vous faisant plaisir et en profitant à plein de la soirée.

Zappez le trou normand

Traditionnellement, il s'agit d'un petit verre de calvados, d'où son nom. Il s'est transformé en sorbet, plus chic, le plus souvent alcoolisé. L'un et l'autre ont le même but : faciliter la digestion.

Cet alcool en plus, vous n'en avez pas vraiment besoin ! Il va exciter vos sécrétions salivaires et gastriques et risque de vous inciter à manger plus.

Quant au sorbet, ça va être le contraire : le froid va bloquer votre estomac, ralentir votre digestion.

Le seul trou normand acceptable et efficace, c'est une tasse de bouillon de viande ou de volaille ou de légumes chaud. Son eau va contribuer à diluer le contenu de votre estomac, sa chaleur sera agréable et tout cela favorisera la digestion.

C'est ce que servait fréquemment le grand chef Auguste Escoffier (1846 - 1936) au cours des repas de ces siècles derniers qui comportaient toute une série d'entrées et de plats. Sa "Petite Marmite " est restée célèbre. Et si c'est vous qui recevez pour le réveillon, vous aurez du succès avec cette innovation.

Alcool : adoptez le 1/3

La chaleur, l'ambiance conviviale donnent soif, surtout si vous dansez (ce qui vous fait dépenser des calories, c'est un excellent exercice physique !).

Hors de question, bien sûr, de vous désaltérez avec des boissons alcoolisées (à moins que rentrer chez vous à quatre pattes ne vous indiffère).

Pour 1 verre de vin, buvez 3 verres d'eau. Et s'il n'y en a plus sur la table ou le buffet, n'hésitez pas à en demander.

Sauf si vous conduisez ensuite, bien sûr. Dans ce cas-là, un verre en arrivant et après, basta, que de l'eau !

Tisanes ?

Si c'est vous qui recevez, prévoyez de servir une tisane digestive à vos invités.

Un mélange de verveine, menthe, anis vert, mélisse, par exemple, est fort efficace pour dissiper les lourdeurs d'estomac de ceux qui auront trop mangé. Ou encore, à parts égales, deux cuillerées à soupe de graines d'anis, de fenouil, de cumin, de carvi et de coriandre pour un litre d'eau.

Le lendemain du réveillon

Déjeuner familial au programme ? Sautez le petit déjeuner.

Buvez de l'eau, du thé ou du café ou un jus de fruit. De toute façon, comme vous avez mangé tard la veille, vous n'avez certainement pas faim mais besoin de vous hydrater.

Au cours de ce déjeuner, adoptez la même stratégie qu'au réveillon : mangez lentement, ce qui vous fait plaisir et surtout ne vous forcez pas à terminer votre assiette, ni à vous resservir pour faire plaisir à votre hôte.

Et le soir : soupe de légumes ! Terminez celle que vous avez préparée l'avant-veille.

Ainsi, vous devriez sortir indemne de ces repas de fin d'année, surtout si vous allez faire une grande balade après le déjeuner, histoire de bien démarrer la nouvelle année en faisant de l'exercice physique !