Repas de fin d'année : stratégie plaisir et bien-être

© Istock

À la fin de cette période de festivités presque ininterrompues, votre système digestif commence à renâcler. Mais vous devez encore assurer pour le réveillon et peut-être le déjeuner du 1er janvier. Comment gérer pour manger avec plaisir et éviter les lendemains difficiles ?

Publicité

La veille du réveillon

Mangez léger mais sans vous affamer pour autant.

Du poisson, des légumes et des céréales (pâtes, riz, quinoa ou tout simplement du pain) au déjeuner. Une bonne soupe de légumes au dîner avec un œuf à la coque. Un laitage et un fruit à chacun de ces repas.

La soupe de légumes, faites-la en grand ! Avec beaucoup de légumes et deux ou trois litres d'eau (selon le nombre de personnes à la maison). Mixez-la avec un paquet de persil plat (lavé, effeuillé). Ce qui vous apportera une super dose de vitamines et de sels minéraux utiles pour le lendemain.

Publicité
Publicité

Gardez le reste au frigo : il vous sera tout aussi utile pour le dîner du 1er janvier. Vous en aurez besoin et vous risquez fort de ne pas avoir le courage d'en préparer !

Bien évidemment, pas d'alcool ni de vin ce jour-là, mais de l'eau, de l'eau, de l'eau.

Et pas trop de café ni de thé non plus afin de bien dormir. Car mieux vaut vous coucher de bonne heure de façon à être frais et dispo le lendemain.

Le jour du réveillon

Surtout ne jeûnez pas, sinon vous arriverez totalement affamé au réveillon.

Et sur les rotules de surcroît. Ce qui vous gâchera la fête.

Prenez votre petit déjeuner comme d'habitude. Si vous ne travaillez pas, prolongez-le et profitez-en pour qu'il soit plus copieux en mangeant surtout des fruits (vitamines et fibres) de façon à avoir votre quota pour la journée. Si vous êtes au bureau, mangez-en dans la matinée.

Déjeunez léger, comme la veille avec poisson - céréales -légumes - laitage - eau.

Et prenez un goûter, vers 17 ou 18 heures avec du thé ou du café, des tartines, un laitage et éventuellement un fruit, selon votre appétit. Mais pas de biscuits ou de viennoiseries gras, en prévision de l'inévitable excès de lipides du soir.

Ainsi, après une bonne douche, vous serez cool, en forme, pas affamé(e) et, en arrivant à votre réveillon, vous ne vous précipiterez pas sur tout ce qui ressemble à quelque chose à avaler.

 
Publié par Paule Neyrat, Diététicienne le Vendredi 23 Décembre 2011 : 09h32
Mis à jour le Mercredi 28 Décembre 2011 : 09h17