Stratégie diététique pour les fêtes

Publié le 03 Décembre 2003 à 1h00 par Paule Neyrat, Diététicienne
Impossible d'échapper à " la grande bouffe " de fin d'année. Et d'ailleurs, pourquoi se priver de ces plaisirs familiaux et amicaux ? Mieux vaut gérer réveillons et déjeuners festifs pour éviter " crise de foie ", gueule de bois, ou les kilos en plus.
Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

A partir d'aujourd'hui et entre Noël et le 31 décembre

Mangez le moins gras possible.

Dispensez-vous de ce qui est particulièrement riche en lipides : charcuteries, fromages fermentés, pâtisseries, sauces trop riches en beurre mais aussi en huile, comme la mayonnaise, la rémoulade, etc.

Faites vos salades et accommodez vos crudités avec un tout petit peu d'huile, même si elle est d'olive ou de tournesol.

Elles sont aussi grasses que les autres, même si elles sont bonnes pour les artères !

Les Menus minceur équilibrés sont le modèle d'une alimentation légère. En les utilisant, vous vous préparez bien pour les excès de fin d'année.

Prenez des forces : couchez-vous de bonne heure de façon à ne pas être en déficit de sommeil à la fin du mois. Quand on est fatigué, on supporte encore moins bien les excès.

Même si le temps ne s'y prête pas vraiment, allez marcher. Aérez-vous un maximum : tout votre organisme en bénéficiera et vous serez plus en forme pour le marathon des Fêtes.

Il est temps de prévoir vos menus. Les produits incontournables ne sont pas, finalement, aussi catastrophique qu'on croit.

Homard, langouste et autres crustacés

Ils sont riches en protéines et ne contiennent pas de lipides (gras). En revanche, les sauces traditionnelles qui les accompagnent en sont bien pourvues, comme la traditionnelle mayonnaise.

Vous pouvez remplacer celle-ci par une sauce à base de crème (bien moins grasse que l'huile), de jus de citron et de fines herbes. Délicieuse et plus originale.

Huîtres et coquillages

Très recommandés en raison de leur richesse en sels minéraux et en vitamines, tout à fait bénéfiques et énergétiques.

A cause de leur absence de lipides aussi. A consommer, donc, sans arrière-pensée.

Un plateau de fruits de mer, c'est l'idéal pour commencer un réveillon. Avec beaucoup de jus de citron (vitamine C).

Avec du pain…, beaucoup de pain car vous avez besoin de glucides. En revanche, avec le moins de beurre possible sur le pain, bien sûr !Sortez-le du réfrigérateur suffisamment à l'avance pour qu'il soit bien tendre : ainsi, on en met moins sur les tartines.

Saumon fumé

12 à 25% de lipides, mais une tranche pesant en moyenne 30g, cela fait de 5 à 8g de gras. Ce n'est pas si grave...

Foie gras

45% de lipides, mais avec une belle tranche de 50g, on est rassasié. Et puis, ce n'est pas toujours Noël.

Bûche de Noël

La bûche traditionnelle est constituée d'un biscuit et de crème au beurre : délicieuse (si elle est bien faite), mais assez mortelle. Cela dit, il y a de nombreux pâtissiers qui font des bûches autrement qu'à la crème au beurre. Et il existe tout autant de recettes à faire à la maison sans crème au beurre !

Chocolat

30% de lipides, en moyenne et grosso modo 600 Calories pour 100g. Soit, pour une bouchée (un chocolat) qui pèse 20g : 6g de lipides et 120 Calories.

Mais sur ces 120 Calories, plus de la moitié est apportée par les glucides que vous brûlerez (et qui ne vont donc pas se stocker) si vous faites une grande balade plutôt que de rester enfermé.

L'alcool

C'est en fait le plus gros problème. Excès et mauvaise qualité favorisent les lendemains douloureux.

Pour l'apéritif, buvez du champagne plutôt que du whisky. Comme amuse-gueule, prévoyez des mélanges de fruits séchés. Ils sont riches en glucides et ne contiennent pas de gras.

Au cours des repas, mieux vaut un seul très bon vin, plutôt qu'une succession de blancs et de rouges.

Buvez le plus possible d'eau avant, pendant et après ces repas, de façon à vous désaltérer à l'eau et pas au vin (il fait chaud, on parle, on s'agite, tout cela donne soif). Mettez sur votre table toute une panoplie d'eaux gazeuses et plates : marques inhabituelles, jolies bouteilles. C'est tendance.

Fiesta de Noël au bureau

Autant y participer sans arrière-pensée. Pour limiter ces premiers dégâts, buvez beaucoup d'eau avant. Après, prenez un repas ultra-léger et riche en vitamines : potage de légumes, yaourt, pomme et mandarines.