Intoxication : pourquoi vous devez vous méfier de l’agneau

Publié le 24 Octobre 2018 à 15h32 par Claire Ménage, journaliste santé
Une recrudescence de salmonellose a été observée au Royaume-Uni a déclaré dans une communiqué l’Agence de santé publique anglaise, le 19 octobre 2018. Cette intoxication serait liée à de la viande d’agneau ou de mouton mal cuite.
© Adobe Stock

Normalement, l’agneau et le mouton ne sont pas des viandes associées à une intoxication à la salmonellose  mais plutôt les œufs ou le poulet pas assez bien cuit. Cependant, la Food Standards Agency (FSA, Agence de santé publique du Royaume-Uni) a observé une recrudescence de personnes ayant contracté cette maladie par le biais de viande d’agneau ou de mouton dites "rose". "Depuis juin, 165 personnes en Angleterre ont été touché par la bactérie Salmonella typhimurium. Les côtelettes d'agneau et les steaks peuvent très bien être roses, mais le hachis ne l'est pas" explique l’agence dans un communiqué. Des mesures de contrôle ont été mises en place afin d’entrainer une baisse significative du nombre de contaminés. Elle a également rappelé les bonnes conduites à tenir.

"Prendre soin de ses viandes"

Le chef de l’exploitation de la FSA, Colin Sullivan, conseille dans une interview pour le communiqué de l’agence "de prendre soin de vos viandes, y compris l'agneau et le mouton, afin de réduire le risque d'infection à Salmonella Typhimurium. Notre conseil est d’acheter des aliments normalement, mais d’être prudent lors de la conservation, de la manipulation et de la cuisson de la viande crue". Nick Phin, directeur adjoint du Service national d’infection, PHE, a rajouté que "la cause probable de l’augmentation du nombre de souche spécifique de Salmonella Typhimurium est considérée comme étant liée à une viande ou une contamination croisée avec de la viande de mouton. Les personnes peuvent être infectées par Salmonella Typhimurium de différentes manières, par exemple en ne faisant pas bien cuire leur viande, ne pas bien se laver les mains après avoir manipulé de la viande crue ou par contamination croisée avec d'autres aliments, surfaces et ustensiles dans la cuisine".

La transmission de la salmonellose

La salmonellose est une infection alimentaire provoquée par l’ingestion de bactéries du genre Salmonelle. Elle entraîne des symptômes proches de ceux d’une gastro-entérite : fièvre, diarrhée, vomissements et douleurs abdominales. La transmission a généralement lieu par le biais d’aliments contaminés, principalement la viande, les produits carnés, les œufs et les produits laitiers. La durée d’incubation varie entre un à deux jours. "Les personnes qui auraient consommé les pélardons mentionnés ci-dessus et qui présenteraient ces symptômes sont invitées à consulter leur médecin traitant en lui signalant cette consommation et la nature du germe contaminant" préconise le ministère dans son alerte sanitaire. Selon une estimation de Santé Publique France publiée en janvier 2018, la salmonelle est à elle seule responsable de 180 000 cas d’infections alimentaires par an, soit 12% du nombre total d’intoxications. Elle serait par ailleurs responsable de 26% des décès par infection alimentaire en France.

Vidéo : Plusieurs fromages de chèvre rappelés en raison d'une contamination

Source : Why to be wary of eating 'pink' lamb, BBC, 22 octobre 2018. Advice on cooking raw meat following rise in Salmonella Typhimurium, FSA, 19 octobre 2018.
La rédaction vous recommande sur Amazon :