Intoxication alimentaire : mieux vaut manger chez soi ?

Le Bulletin épidémiologique hebdomadaire vient de publier une synthèse des intoxications alimentaires survenues en France entre 1996 et 2005. On découvre ainsi que dans 64% des cas, les accidents surviennent en restauration collective ou commerciale et que la contamination est souvent due aux bactéries Salmonelles.

Revue des intoxications alimentaires collectives

Entre 1996 et 2005, 5.847 foyers d'intoxications alimentaires collectives ont été déclarés en France, faisant 80.3512 victimes, dont 7.364 hospitalisations (9%) et 45 décès. La bactérie Salmonelle a été à l'origine de 64% des foyers pour lesquels l'agent incriminé a été identifié.

64% des intoxications sont survenues en restauration collective ou commerciale, contre 35% en milieu familial.

Les intoxications surviennent davantage en restauration collective

Ainsi, les intoxications en restauration collective ou commerciale ont été responsables de la très grande majorité des victimes, soit 82% des malades, dont 40% en milieu scolaire, 18% en restauration commerciale, 11% en institutions médico-sociales, 10% en restauration d'entreprise et 21% dans les autres collectivités.

Le nombre moyen de malades par foyer était de 4 en milieu familial et de 7 en restauration collective ou commerciale.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : Bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH), n° 51-52, 26 décembre 2006.