Dans votre assiette : le poireau
Publié le 22 Janvier 2003 par Paule Neyrat, Diététicienne

Bon pour tout le monde ?

Oui, à condition qu'il soit bien cuit.

Nutrition

PUB

De tous les légumes d'hiver, le poireau est le plus fourni en sels minéraux. La nature fait bien les choses en nous l'apportant tandis que nous sommes privés de soleil et des vitamines des fruits d'été. Il apporte peu de calories (23 pour 100g), quasiment pas de protéines (1,6%), un peu de glucides (3,8%) et bien sûr, pas du tout de lipides.Riche en fibres (2,8%), il renferme pas mal de sels minéraux. Mais il est intéressant en raison de sa richesse en carotènes (500mg pour 100g) et en vitamine C (18 à 30mg), et également en acide folique (folates : 96µg) dont nous manquons souvent. Ces sels minéraux se trouvent surtout dans le vert. C'est pourquoi il ne faut pas le jeter mais en faire des potages. Même si on perd de la vitamine C à la cuisson, ce n'est pas grave. Le poireau fait partie, à cause de la conjonction des fibres, des carotènes et de la vitamine C anti-oxydants, des légumes protecteurs contre certains cancers. On ne peut donc que recommander sa consommation fréquente.

PUB