Du chocolat contre l’AVC

À condition de bien le choisir et de ne pas en abuser, le chocolat est considéré comme un aliment santé.

En effet, on lui attribue des vertus notamment protectrices contre la dépression, les cancers et les maladies cardiovasculaires.

Le chocolat contribue aussi à prévenir les accidents vasculaires cérébraux (AVC), si nombreux dans notre pays.

PUB

Du chocolat en prévention des AVC chez les hommes

Afin de déterminer les bénéfices de la consommation régulière de ce délicieux aliment, des chercheurs suédois ont réalisé une étude auprès de plus de 37.000 hommes âgés de 49 à 75 ans qu’ils ont suivis durant une dizaine d’années.

Leur état de santé a été régulièrement évalué, tout comme leurs habitudes alimentaires grâce à un questionnaire, dans lequel figurait la question fatidique : « à quelle fréquence consommez-vous du chocolat ? »

PUB
PUB

Au cours des dix années de suivi près de 2.000 accidents vasculaires cérébraux (AVC) sont survenus.

On a ainsi pu constater un risque réduit de 17% de faire un AVC chez les hommes qui mangeaient le plus de cacao, à savoir en moyenne 63 g de chocolat par semaine.

En conclusion, manger du chocolat contribue ici à prévenir les AVC chez les hommes.

Le chocolat diminue aussi le risque d’AVC chez les femmes

Qu’en est-il chez les femmes ? Pour répondre à cette question, ces mêmes chercheurs ont entrepris une analyse de la littérature scientifique sur ce sujet et ont sélectionné 5 études totalisant un nombre très élevé de sujets dont 4.260 victimes d’AVC, hommes et femmes.

La conclusion est similaire, les plus grands consommateurs et les plus grandes consommatrices de cacao voient leur risque d’AVC réduit de 19%. Et pour chaque 50 g par semaine de chocolat supplémentaire, le risque d’AVC diminue environ de 14%.

Mots-clés : Chocolat, Cacao, Avc, Flavonoides
Publié le 02 Avril 2013 | Mis à jour le 17 Mars 2016
Auteur(s) : Rédaction E-sante.fr
Source : Susanna C.
Voir + de sources
Larsson et coll. Neurology, 29 août 2012. (1) Khan N et al.,.DOI:10.1016/j.numecd.2011.02.001.
La rédaction vous recommande sur Amazon :