Mangez du chocolat pour votre système cardiovasculaire !

Encore une étude qui pousse à la consommation. Après avoir mis en évidence les vertus anti-dépressives et cardio-protectrices du cacao, voici un essai qui en dévoile les mécanismes. Les flavonoïdes du chocolat exercent un effet relaxant sur les artères, et plus particulièrement l'épicatechine.
Publicité

Chocolat : la grande famille des flavonoïdes

Le chocolat et ses effets sur la santé cardiovasculaire ont été attribués aux flavonoïdes contenus dans le cacao. Ces substances constituent une très large gamme de composés naturels appartenant à la famille des polyphénols. Leur intérêt pour la santé a été initialement mis en évidence par leur présence dans le vin rouge, avec les célèbres tanins.

Les flavonoïdes partagent une structure chimique commune et suscitent beaucoup d’intérêt en raison d’une forte concentration dans certains aliments. Le cacao est fortement concentré en flavonoïdes -entre 460 et 610 mg par kilo - et ses effets cardiovasculaires visibles sur le plan clinique. Plusieurs recherches récentes montrent un effet bénéfique principal du cacao sur la tension artérielle mais aussi l'insulinorésistance, la fonction vasculaire et la fonction plaquettaire (coagulation du sang), sur le LDL cholestérol (le mauvais cholestérol) et même les performances cognitives.

Publicité
Publicité

Chocolat, épicatéchine et relaxation des vaisseaux

Afin de déterminer plus précisément le mécanisme par lequel le cacao influence la santé cardiovasculaire, des chercheurs ont eu l’idée de mener une étude consistant à faire boire à des sujets sains différents types de boissons à base de cacao. Celles-ci variaient en fonction de la nature des flavonoïdes contenus et de leur concentration. On constate ainsi que seule la boisson chocolatée riche en épicatéchine entraîne une relaxation des vaisseaux sanguins.

Afin de confirmer cette découverte, les participants ont, cette fois-ci, reçu soit un placebo, soit une solution contenant uniquement de l'épicatéchine dérivée du cacao. Seuls ces derniers présentaient une réponse vasculaire identique à celle des personnes ayant bu une boisson riche en cacao.

On a ainsi démontré que l'épicatéchine est le flavonoïde responsable des bénéfices cardiovasculaires du cacao.

Notons que si cette molécule est particulièrement abondante dans le cacao, on en trouve également dans les fruits, les légumes, le vin rouge et le thé vert.

 
Publié par Dr Philippe Presles le Lundi 06 Février 2006 : 01h00
Mis à jour le Jeudi 21 Juillet 2016 : 15h28
Source : Schroeter H. et coll., Proc. Nat. Acad. Sci., 103 (4) : 1024-9, 2006.