Pois cassés

Mise à jour par Paule Neyrat, Diététicienne le 15/09/2008 - 02h00
-A +A

Les pois cassés sont issus d'une variété de petits pois ronds et gros. Récoltés à maturité complète ils sont mis à sécher et ensuite débarrassés de leur enveloppe de cellulose, divisés en deux et souvent glacés avec du talc ou du glucose.

Légume oublié

Alors que les pois cassés furent pendant des siècles un aliment de base, ils sont maintenant très peu utilisés. Les pois cassés ont un goût assez particulier, une saveur forte. C'est peut-être pour cela qu'aucun grand chef ne s'est encore soucié de les remettre à la mode culinaire. Il faut toujours faire tremper les pois cassés 1 à 2 heures avant de les cuire. Ensuite, on les égoutte, on les recouvre d'eau froide, on ajoute des aromates (oignon, bouquet garni) et on sale seulement en milieu de cuisson. Celles-ci est malheureusement longue : 2 h 30 environ à couvert. Les pois cassés sont un accompagnement traditionnel du jambon à l'os. Mais ils se préparent surtout en soupe ou potage et en purée.

Nutrition

Par rapport aux autres légumes secs, les pois cassés n'offrent pas un avantage nutritionnel particulier. Comme tous, ils sont riches en glucides, en protéines, en sels minéraux. Les pois cassés sont aussi très fournis en fibres. Mais quand celles-ci sont totalement broyées si l'on fait une soupe ou une purée, les pois cassés deviennent alors très digestes.

Initialement publié le 15/06/2001 - 02h00 et mis à jour par Paule Neyrat, Diététicienne le 15/09/2008 - 02h00
Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
J'ai trop de courgettes : j'en fais quoi ? Mis à jour le 23/07/2012 - 00h00

La saison de la courgette a démarré depuis quelques semaines et pendant tout l'été vous ne pourrez y échapper ! Elles prolifèrent dans votre jardin ? Vous en avez trop acheté au marché ? Voici quelques idées pour conserver vos courgettes pour l'hiver...

Quelle volaille pour les Fêtes ? Mis à jour le 04/12/2014 - 11h54

Dinde ? Chapon ? Oie ? Poularde ? Une belle volaille , bien dodue, est le plat traditionnel pour les repas de Fêtes de fin d’année. Mais tout dépend du nombre des convives, puisqu’il faut compter 350 à 400 g par personne (os compris). Comment et quel...

Dans votre assiette : le foie gras Publié le 09/12/2011 - 09h22

Son nom fait peur. Sa consommation culpabilise souvent. Mais bien à tort, car les lipides du foie gras ont presque la même composition que ceux de cette huile d'olive, dont les bienfaits de foie gras sont proclamés urbi et orbi.

Plus d'articles