L'eucalyptus, la plante aux mille vertus !

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Vendredi 26 Août 2011 : 10h16
Mis à jour le Mercredi 09 Décembre 2015 : 09h10
-A +A

L’eucalyptus est un grand arbre originaire d’Australie. Ses feuilles, très riches en huile essentielle, sont utilisées sous des formes variées (infusion, teinture, soluté buvable, gélule) pour traiter de nombreuses affections, respiratoires notamment, mais pas seulement. Voici de nombreuses bonnes raisons d’utiliser l’eucalyptus.

L’eucalyptus, un antiseptique des voies respiratoires

L’eucalyptus est utilisé pour traiter les affections de l’appareil respiratoire :

Il augmente les sécrétions en agissant directement sur les cellules bronchiques et en détruisant le mucus. Résultat, il exerce une action antitussive, laquelle est renforcée par une action antiseptique, dans la mesure où l’eucalyptus inhibe le développement des bactéries et des champignons.

Au final, les feuilles d’eucalyptus sont antitussives, expectorantes et antiseptiques, et permettent de soigner : bronchite, maux de gorge, toux, rhume, nez bouché...

  • En cas d’affections bronchiques, de maux de gorge et de toux :

     

    L’eucalyptus peut être utilisé sous forme de poudre, de teinture-mère, de sirop. Mais également en friction de la poitrine sous forme de baume ou pommade, ou d’huile essentielle.

  • En cas de nez bouché ou de rhume :

     

    Les inhalations d'eucalyptus sont très efficaces (infusion de feuilles ou huile essentielle), tout comme les solutions pour pulvérisations nasales (teinture). Les feuilles d’eucalyptus sont aussi employées en infusion.

  • Comme antiseptique, l’eucalyptus est utile contre les infections des voies urinaires (inflammations de la vessie, colibacilloses…).

     

    Il améliore également les inflammations de la muqueuse gastrique et de la muqueuse intestinale.

Quelles sont les autres vertus de l’eucalyptus ?

On prête à l’eucalyptus de nombreuses autres vertus :

  • Contre les bouffées de chaleur, les gaz et les palpitations chez les femmes ménopausées.
  • Contre les rhumatismes.
  • Contre les migraines.
  • Contre la fatigue passagère.
  • Comme désinfectant sur les plaies, brûlures et ulcères cutanés.

 

Enfin, l’eucalyptus possède des vertus hypoglycémiantes (qui abaissent le taux de glucose dans le sang), liées à la présence de flavonoïdes, mise en évidence expérimentalement et qui reste donc à démontrer chez l’homme.

 

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Vendredi 26 Août 2011 : 10h16
Mis à jour le Mercredi 09 Décembre 2015 : 09h10
Source : Phytothérapie, la santé par les plantes, Sélection du Reader’s Digest, Vidal.
A lire aussi
Contre le rhume, essayez les inhalations d'eucalyptus Publié le 01/02/2010 - 00h00

Le rhume, qui se traduit par un encombrement des voies aériennes respiratoires et un nez qui coule, est aussi bénin que fréquent en période hivernale. Il suffit de patienter puisqu'il guérit tout seul en quelques jours. Les symptômes gênants d'un rhume peuvent cependant être soulagés par...

Rhume, mal de gorge, toux : les solutions simples et efficaces Publié le 14/10/2005 - 00h00

L'hiver s'accompagne de sa cohorte d'infections qui bien que bénignes nous mettent à plat : rhume, laryngite, toux.... D'où l'importance d'agir dès l'apparition des premiers symptômes afin d'éviter d'une part que ces petits maux ne s'aggravent et, d'autre part, de contaminer les autres.

Les huiles essentielles, des armes anti-froid ! Publié le 05/11/2012 - 13h41

Les huiles essentielles sont très utiles pour combattre les problèmes respiratoires liés au refroidissement car elles ont des propriétés antivirales et antibactériennes. Parmi les plus utilisées : l’eucalyptus, le thym, la menthe poivrée, la lavande, l’arbre à thé, etc.

Plus d'articles