Prévenir la tourista

Publié par Paule Neyrat, Diététicienne le Vendredi 22 Juillet 2011 : 11h21
Mis à jour le Lundi 16 Mai 2016 : 19h10
-A +A

Gastro au boulot, tourista lors des vacances, c'est le même très déplaisant phénomène qui fait squatter les petits coins. Comment prévenir la tourista de façon à ne pas gâcher ses vacances ?

Tourista et manque d'hygiène

Officiellement, la tourista se nomme "diarrhée du voyageur". Selon les pays, d'autres noms plus folkloriques lui sont attribués : Bali bali, Complainte de l'été, Course de Rome (ou de Tokyo ou de Turquie), Danse aztèque, Djerbienne, Gallop grec, San Francisquite, Toilette de Hong-Kong (ou de Malte), etc. La tourista s'attrape le plus souvent grâce à une méchante bactérie, dont le fameux Escherichia coli, plus rarement à un virus. Les bactéries prolifèrent partout où l'hygiène est défaillante, donc dans de nombreux endroits.

A l'étranger et aussi dans les lieux publics et certains restaurants

La vigilance est classiquement recommandée lorsqu'on part en Amérique latine, en Afrique et dans l'Asie du sud-est. Mais les toilettes d'autoroutes, d'aéroports, de gares et de restaurants pas vraiment cleans, les vendeurs de glaces, de pastèque ou de chouchous sur la plage et les employés de restaurants qui ne se lavent pas les mains, ça existe partout, dans tous les pays et sur tous les continents !

Une fois sur cinq, pas de bactérie responsable

Parfois, le simple fait de changer d'habitudes alimentaires peut provoquer une tourista, surtout si vous partez fatigué. Dans 22 % des cas en effet, on ne retrouve pas de germes responsables. Vous pouvez ainsi passer une partie de vos vacances à vomir et à vous liquéfier aussi bien au fin fond de la Dordogne qu'à Mexico.

Équipez-vous pour le séjour

Où que vous partiez, équipez-vous en perspective d'une tourista. Dans votre valise, glissez une pochette contenant l'arsenal pour la prévenir et la soigner. Emportez un ou deux tubes de comprimés pour désinfecter l'eau, genre hydroclonazone : ça vous évitera d'être obligé(e) de vous laver les dents à l'eau minérale. Demandez à votre pharmacien ou à votre médecin la panoplie pour traiter la tourista : un antiseptique intestinal, un calmant d'intestins en bataille, un anti-vomitif et du paracétamol pour les maux de tête et de ventre.

Lactéol

Et n'oubliez pas le Lactéol : ce produit vieux comme le monde est composé de bactéries lactiques (Lactobacillus inactivés). Il sera utile car vous n'aurez probablement pas de yaourts sous la main pour reconstruire votre flore intestinale mise à mal par la tourista. Là, il y a cinq milliards de lactobacillus dans chaque gélule.

Publié par Paule Neyrat, Diététicienne le Vendredi 22 Juillet 2011 : 11h21
Mis à jour le Lundi 16 Mai 2016 : 19h10
A lire aussi
Vacances : déjouez les pièges à kilos ! Publié le 08/07/2011 - 09h59

Quelle que soit la destination de vos vacances, dans chaque région de France, dans chaque pays, vous allez rencontrer des pièges à kilos : des chichis sur la plage aux bières en Allemagne, en passant par les pâtes et les gelati en Italie, ils ne manquent pas....

Alimentation en vacances : dangers et arnaques Publié le 09/07/2015 - 14h25

L’alimentation et ses produits tiennent une grande place pendant les vacances.Être victime d’une turista peut carrément vous les gâcher. Moins graves mais contrariants : mal manger dans un restaurant ou réaliser au retour que l’huile d’olive de Provence, achetée à prix d’or, vient...

Plus d'articles