Coriandre : quels bienfaits diététiques et santé ?

Publié par Marion Garteiser, journaliste santé le Lundi 23 Juin 2014 : 09h22
Mis à jour le Vendredi 13 Novembre 2015 : 19h21
-A +A

La coriandre ne fait pas l’unanimité.
Elle est plébiscitée dans de nombreuses régions du monde – Inde, Asie du Sud-Est, Moyen-Orient, Amérique du Sud... Mais chez nous, certains lui trouvent une odeur repoussante, voire un goût de savon.

Au-delà des aspects gustatifs, quels sont les bienfaits santé de la coriandre ?

La coriandre, en feuilles ou en graines : des vertus diététiques

On consomme la coriandre sous plusieurs formes.

Les graines sont séchées, puis moulues, et les feuilles sont mangées crues ou presque, ajoutées en fin de cuisson des plats chauds, un peu comme le basilic.

Les feuilles de coriandre sont très pauvres en calories et riches en fibres.

Il est rare que l’on en consomme plus d’une cuillère à soupe par jour, mais même en ces quantités modestes, elle est une bonne addition à tout régime alimentaire...

La coriandre est :

  • Riche en antioxydants

    La coriandre offre quantité d’antioxydants précieux.

    Le type d’antioxydants diffère selon la partie de la plante que l’on consomme, mais quel que soit votre choix, ils sont bien là !

  • Très riche en vitamine K

    La vitamine K est importante pour la fabrication des protéines qui permettent au sang de coaguler.

    Attention, cette vertu peut se retourner contre les personnes qui sont sous traitement anticoagulant.

    On conseille donc à celles-ci de signaler à leur médecin un changement d’habitudes alimentaires qui implique la coriandre.

  • Bonne pour la digestion.

    Comme toutes les herbes, la coriandre a une action tonifiante pour la digestion.

Coriandre : des vertus santé encore à explorer

Les vertus nutritionnelles de la coriandre sont bien connues et bien prouvées.

En ce qui concerne ses usages plus médicinaux en revanche, on n’en est qu’au début de l’exploration. Les vertus suivantes ont souvent été constatées sur les animaux, ou simplement en laboratoire, mais pas prouvées sur les humains.

  • Une protection contre le cancer (1)

    Elle serait probablement liée à l’activité antioxydante de la coriandre.

    Il semblerait que la coriandre protège contre la dégradation de l’ADN qui peut donnner lieu à des cancers.

  • Un rôle positif dans la maladie d’Alzheimer (2)

    Chez des rats, l’inhalation d’huile de coriandre permet de réduire la dépression et l’anxiété liées à une simulation de la maladie d’Alzheimer.

  • Une diminution du cholestérol (3)

    Là encore, l’effet a été prouvé uniquement chez des rats.

    Ceux qui avaient un taux trop élevé de “mauvais” cholestérol voyaient l’équilibre de leurs lipides sanguins s’améliorer quand on enrichissait leur alimentation en graines de coriandre.

  • Une diminution du taux de sucre dans le sang après les repas (4)

    Une vertu importante pour les diabétiques qui ont du mal à réguler leur glycémie : la coriandre, un peu comme la cannelle, semble diminuer la glycémie après une prise alimentaire.

Publié par Marion Garteiser, journaliste santé le Lundi 23 Juin 2014 : 09h22
Mis à jour le Vendredi 13 Novembre 2015 : 19h21
Source : 1) BMC Complement Altern Med. 2013 Dec 9;13:347. doi: 10.1186/1472-6882-13-347.
2) Physiol Behav. 2014 May 28;131:68-74. doi: 10.1016/j.physbeh.2014.04.021. Epub 2014 Apr 18.
3) J Food Sci. 2012 Jul;77(7):T119-23. doi: 10.1111/j.1750-3841.2012.02755.x. Epub 2012 Jun 1.
4) Nat Prod Res. 2014 May 16:1-5. [Epub ahead of print]
A lire aussi
Coriandre Publié le 12/10/2015 - 15h51

La coriandre (coriandrum sativum) est utilisée pour ses propriétés digestives et stimulantes. On la recommande contre la fatigue et en cas de dyspepsie. Elle est également efficace sous forme d’huile essentielle.

Fenouil Publié le 07/09/2015 - 14h01

Le fenouil (Foeniculum vulgare), une plante aromatique utilisée pour lutter contre les ballonnements, les flatulences, calmer les maux de ventre et pour éliminer des kilos en trop. On le conseille aussi comme expectorant.

Plus d'articles