Le thym, votre atout santé de l'hiver

Publié par Aude Dion, journaliste santé le Dimanche 01 Décembre 2013 : 00h00
Mis à jour le Mercredi 07 Janvier 2015 : 16h33
-A +A

Plante médicinale et culinaire, le thym est réputé pour ses propriétés apaisantes en cas de rhume ou de maux de gorge.

Mais il possède bien d’autres vertus !

Tour d’horizon non exhaustif des nombreux bienfaits du thym.

Le thym contre les maux de gorge et les enrouements

Votre gorge est irritée et vous avez l’impression qu’elle vous démange ?

Votre voix se fait plus rauque, quasi inaudible, vous éprouvez des difficultés à parler ?

Quand ces inflammations de la gorge sont peu intenses et qu’elles ne s’accompagnent pas de fièvre, le thym peut les apaiser grâce à ses propriétés adoucissantes.

En pratique :

  • Des bains de bouche ou des gargarismes à base de thym peuvent être confectionnés à partir d’infusions.
  • Laissez infuser 1 à 2 g de fleurs et feuilles séchées par tasse d’eau bouillante et savourez deux à trois fois par jour.
  • Effet bonus : une bonne haleine assurée pour quelques heures !

Le thym pour calmer la toux

Nous l’avons tous appris à nos dépens : les quintes de toux peuvent être gênantes, voire épuisantes quand elles perturbent le sommeil.

Bonne nouvelle : le thym peut calmer les toux passagères et sans gravité.

En pratique :

  • Vous pouvez recourir aux infusions et aux préparations à base de thym (sirops, pastilles à sucer…).
  • Les huiles essentielles de thym vulgaire à thymol peuvent aussi être utilisées pour dégager les voies respiratoires.

    Elles contiennent notamment des flavonoïdes et du thymol qui leur confèrent des propriétés antispasmodiques (contre les spasmes) et antiseptiques (contre les infections).

  • Vous pouvez les utiliser en inhalation ou en diffusion.

Et pour dégager un nez encombré, vous pouvez inhaler l’infusion de thym ou un bol d’eau bouillante dans lequel vous aurez versé quelques gouttes d’huiles essentielles.

Publié par Aude Dion, journaliste santé le Dimanche 01 Décembre 2013 : 00h00
Mis à jour le Mercredi 07 Janvier 2015 : 16h33
Source : Larousse des plantes médicinales. Le guide des plantes qui soignent, Editions Vidal. Se soigner par les plantes pour les nuls, Christopher Hobbs, L.Ac., Franck Gigon, Editions First.
A lire aussi
Menthe Poivrée Publié le 05/05/2017 - 12h45

La menthe poivrée (mentha piperita) est recommandée en cas de digestion difficile, contre la mauvaise haleine et comme stimulant général notamment en cas d’infection hivernale.

Calendula Publié le 08/09/2015 - 13h31

Le souci des jardins (calendula officinalis), également connu sous son nom latin de calendula, est réputé pour ses vertus cicatrisantes et apaisantes pour la peau. Il est également utilisé en gargarisme pour les soins de la bouche.

Thym Publié le 28/07/2008 - 00h00

Le thym est avec le laurier l'aromate le plus banal et le plus employé. Il existe plus d'une centaine de thyms différents (dont le serpolet) mais celui que nous achetons couramment est le thymus vulgaris. Cultivé maintenant un peu partout, le thym est originaire du bassin méditerranéen.

Plus d'articles