Endométriose et fertilité : relation complexe, solutions peu simples !

Endométriose et fertilité : relation complexe, solutions peu simples !

Publié par Marion Garteiser, journaliste santé le Vendredi 01 Octobre 2010 : 11h42
Mis à jour le Jeudi 06 Octobre 2016 : 15h57

L'endométriose touche environ une femme sur dix, et peut entrainer une gamme étendue de symptômes pendant les règles. On sait depuis longtemps que l'endométriose rend la conception d'un enfant plus difficile. Pour quelles raisons? Et comment peut-on réagir ?

Que faire contre l'endométriose et pour la fertilité ?

Les médecins peuvent lutter contre l'endométriose grâce à des médicaments qui bloquent la fonction ovarienne, ce qui élimine l'influence hormonale sur les tissus affectés. Ces médicaments sont cependant tous contraceptifs, et les études les plus récentes indiquent qu'ils n'augmentent pas la fertilité une fois que les femmes cessent de les prendre. Ils sont donc une indication contre l'endométriose, mais pas contre l'infertilité qui l'accompagne parfois.

La chirurgie contre l'endométriose consiste à retirer le tissu endométrial des zones où il ne devrait pas être. Il est difficile, voire impossible, d'évaluer son impact d'une manière générale puisque selon la patiente, les zones opérées ne seront pas les mêmes. L'opération sera en outre seulement un des nombreux facteurs qui peuvent influencer la fertilité. Mais l'intérêt de la chirurgie est cependant bien réel.

La complexité du sujet montre en tout cas qu'il est nécessaire, pour toutes les femmes qui souffrent d'endométriose (ou qui en montrent certains symptômes) et qui souhaitent concevoir un enfant, de consulter rapidement un gynécologue et d'explorer avec lui les différentes options qui s'ouvrent à elles.

Publié par Marion Garteiser, journaliste santé le Vendredi 01 Octobre 2010 : 11h42
Mis à jour le Jeudi 06 Octobre 2016 : 15h57
Source : Dominique de Ziegler et al., The Lancet, août 2010
A lire aussi
Le vrai et faux sur l’endométriose en 10 pointsPublié le 10/03/2016 - 09h10

Grâce à l’acharnement d’une gynécologue française, le Dr Chrysoula Zacharopoulou, l’endométriose sort de l’ombre. La campagne 2016 a pour slogan « Les règles, c’est naturel, pas la douleur ». Le point d’orgue médiatique aura lieu le 19 mars 2016 avec la 3e Endomarche, marche...

Reconnaître l'endométriosePublié le 06/04/2010 - 00h00

Le diagnostic se fait souvent cinq ans après le début de la maladie. L'endométriose reste souvent ignorée ou sous-estimée. Pourtant une prise une charge médicale et chirurgicale peut venir à bout des douleurs et mettre l'endométriose en veilleuse...

Plus d'articles