Restaurants, sandwichs et surpoids

© Istock

La vie active impose souvent de déjeuner (parfois même de dîner) ailleurs que chez soi. Les repas fréquents au restaurant qu'ils soient rapides, classiques ou d'entreprise, le sandwich quotidien, tout cela vite avalé, sont autant de raisons de prendre du poids ou de ne pas en perdre.

PUB

Restaurant rapide

Les chaînes de restaurants rapides ont enfourché le cheval de la diététique. Si les burgers de toutes sortes et les frites sont toujours le principal de l'offre, on y trouve aussi des salades avec la sauce à part, des yaourts, des fruits. On peut maintenant y prendre un repas assez équilibré sans risque de prise de poids.Quant aux pizzas, elles ne sont pas obligatoirement toutes grasses. La pâte, c'est du pain (glucides). Il faut choisir une pizza sans fromage, riche en légumes, avec un oeuf (protéines) et ne pas l'arroser d'huile (lipides).

PUB
PUB

Stratégie au restaurant

Les tentations sont nombreuses, surtout lors d'un repas d'affaires ou d'amis. Voici comment déjouer les pièges. En attendant le repas : - Buvez un grand verre d'eau et mangez lentement un bon morceau de pain (en ignorant le beurre, s'il y en a sur la table). Ainsi, votre cerveau va enregistrer les glucides complexes qu'il apporte. Le centre de satiété se met en route. Vous mangerez moins au cours du repas.-Si un apéritif s'avère obligatoire, choisissez un jus de tomate : alcoolet jus de fruit (sucré) ne peuvent que vous donner faim. Et grignotez encore du pain plutôt que les chips, olives ou biscuits habituels. Si crevettes ou bigorneaux sont servis, mangez-en sans retenue : ils calent et apportent peu de calories.Le choix : - Évitez de prendre trois plats. Choisissez entrée + plat ou plat + dessert. Dans un restaurant gastronomique, tenez compte du fait que souvent des "mises en bouche" sont servies en attendant : elles prennent la place d'une entrée. Dans ce cas, passez directement au plat.- Vous n'êtes pas obligé de tomber dans le piège du menu avec 3 ou 4 plats sous prétexte que c'est moins cher que manger à la carte.- Si vous n'avez pas d'autre choix que ce menu, vous n'êtes pas obligé de tout manger.L'entrée :vous pouvez :- Demander que la salade ou les crudités ne soient pas assaisonnées et faire votre sauce vous-même avec moins d'huile. OU égoutter soigneusement de façon à éliminer le maximum de sauce.- Partager une entrée avec quelqu'un d'autre (tous les restaurants l'acceptent), ne pas obligatoirement choisir des charcuteries, riches en lipides ou faire un repas avec 2 entrées (plutôt qu'une entrée et un plat) si la carte n'offre pas de viande maigre ou de poisson.Le plat :- Vous pouvez choisir du poisson, demander que la grillade soit nature, sans sauce, sans beurre maître d'hôtel dessus, choisir une garniture de légumes ou de pommes de terre vapeur, faire l'impasse sur les frites ou n'en grignoter que quelques-unes.- Il est inutile de vous priver de potées et autres plats de terroir riches en légumes et généralement cuits avec peu de gras, de choucroute (on dégraisse au maximum les viandes), de cassoulet (on dégraisse aussi). Les haricots riches en glucides et en fibres sont bénéfiques. Ces plats complets dispensent de prendre une entrée.- Vous n'êtes pas obligé de terminer votre assiette.Le fromage et le dessert :Ce n'est pas parce que l'un ou l'autre est compris dans le menu du restaurant que vous devez en manger si vous n'avez plus faim. Écoutez vos sensations.Si vous avez vraiment encore un petit creux, choisissez une glace ou un sorbet ou une salade de fruits. Dans certains restaurants, on sert des mignardises avec le café : elles tiennent lieu de dessert.

Publié par Paule Neyrat, Diététicienne le Lundi 25 Février 2002 : 01h00
Mis à jour le Lundi 05 Octobre 2009 : 02h00