Régime pauvre en sel
Sommaire

Régime sans sel

Le régime sans sel le plus strict exige de supprimer le sel de cuisine et de table et tous les aliments riches en sel, soit naturellement, soit lors de leur fabrication, c'est-à-dire : les algues, les coquillages et les crustacés, les oeufs de poisson, les poissons panés surgelés, les poissons et les viandes fumés, toutes les charcuteries et les fromages, le beurre salé, la plupart des margarines, beurres et margarines allégés, les conserves, les plats cuisinés du commerce, la choucroute, les potages en sachets et en boîtes, les fruits secs pour apéritif, le pain, les biscottes et les biscuits salés, tous les produits de confiserie et de biscuiterie (sucrée), les condiments (moutarde, pickles, cornichons, etc.), les sauces du commerce, les bouillons en poudre ou en cube, la plupart des eaux minérales gazeuses. Ce sans sel strict est extrêmement contraignant, difficile à suivre, et coupe de toute vie sociale. Particulièrement inappétent (le sel est un excitant de l'appétit), il peut provoquer un amaigrissement et/ou déséquilibrer l'alimentation. Il existe un certain nombre de produits diététiques appauvris en sodium qui peuvent aider à supporter la monotonie de ce régime : pain, biscottes et produits de biscuiterie, de confiserie, condiments, conserves, etc. Il faut largement se servir d'aromates, fines herbes de toutes sortes pour compenser la fadeur des aliments.

Probiotiques : Les meilleurs PROBIOTIQUES du marché !

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source :