Rappel : des Perles de saveurs Yuzu retirées de la vente pour risque d'allergie

Un lot de perles de saveurs Yuzu de la marque Algaé gastronomie fait l’objet d’un rappel. Les pots sont mal étiquetés. Ils renferment en réalité des sphères gélifiées de ponzu et ne mentionnent pas la présence des allergènes soja et blé.
© Istock

Faites attention en agrémentant vos toasts de saumon, vos carpaccios ou mêmes vos tartes pendant les fêtes de fin d'année. La marque Algaé gastronomie procède au rappel d’un lot de perles de saveurs Yuzu

Les sphères gélifiées présentent dans les pots incriminés ne sont pas faites avec l’agrume japonais, mais avec du ponzu. Cette sauce japonaise contient du soja et du blé. En raison de l'erreur de conditionnement, la présence des allergènes n'est pas mentionnée sur le pot.

La marque prévient “Les personnes allergiques, ayant consommé ce produit, qui présenteraient des troubles tels que des rougeurs, des démangeaisons de la peau, des gonflements du visage, de la gorge, des yeux… sont invitées à consulter d’urgence leur médecin traitant en lui signalant cette consommation”. 

Rappel : détenez-vous un pot de perles de saveurs Yuzu incriminé ?

Pour savoir si vous êtes en possession d’un des produits rappelés, il suffit de vérifier si les éléments suivants sont inscrits sur l'étiquette du pot :

  • Nom du produit : perles de saveurs Yuzu 
  • Marque : Algaé gastronomie (GlobeXplore)
  • Référence : verrine de 200 g
  • Lot : 279-19-309-200GDDM : 04/11/2020 
  • Gencod : 3467740094183

La société GlobeXplore demande aux personnes disposant ou ayant acheté ce produit de le rapporter à leur magasin où ils seront remboursés

Pour toute information sur les pots de perles de saveurs Yuzu/Ponzu et le rappel, il est possible de contacter le 02.98.66.90.84


Allergie alimentaire : qu’est-ce que c’est ?

Plus de 3% des adultes et 6% des enfants auraient des allergies alimentaires. Il s’agit de réactions immunitaires anormales de l’organisme d’un individu après l’ingestion d’un aliment particulier. Les professionnels de la santé recensent 14 allergènes majeurs. Parmi les plus fréquents, on peut citer le poisson, les crustacés, le gluten, le soja ou encore l’arachide et les fruits à coque.

Les symptômes d’une allergie alimentaire sont essentiellement des troubles digestifs (reflux gastro-œsophagien, nausées, diarrhées, vomissements…), cutanés (urticaire, éruption cutanée, dermatite atopique, œdème de Quincke) et respiratoires (respiration asthmatique ou difficultés respiratoires, rhinite, laryngite, toux…).

Certains malades peuvent aussi avoir des palpitations cardiaques, des picotements au niveau de la langue et de la gorge ou une chute de la pression artérielle.

Dans les cas les plus graves, la personne allergique peut faire un choc anaphylactique. Il s’agit d’une réaction extrêmement brutale pouvant engager le pronostic vital. Il se manifeste par une chute de la pression artérielle, une accélération du rythme cardiaque, mais aussi par des difficultés respiratoires et des troubles digestifs (nausées, vomissements, diarrhées, troubles de la déglutition…).

Choc anaphylactique : il faut agir rapidement 

En cas de choc anaphylactique, il faut agir rapidement. En effet, le laps de temps entre les premiers symptômes et l’arrêt respiratoire ou cardiaque est court. Il est d’environ 30 minutes lors d’une anaphylaxie induite par l’alimentation (15 minutes dans le cas d’une induction par un venin d’insecte et 5 minutes dans le cas d’une allergie médicamenteuse).

Lors du malaise, il faut administrer de l’adrénaline à la personne souffrante grâce à un stylo auto-injecteur le plus rapidement possible. Il est aussi indispensable d'appeler les secours.

Probiotiques : Les meilleurs PROBIOTIQUES du marché !

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.