L'allergie alimentaire du nourrisson laisserait présager un eczéma

Selon une étude récente, les nourrissons présentant une allergie alimentaire ont un risque accru de développer un eczéma héréditaire (dermatite atopique) au cours de l'enfance. Ce résultat pourrait permettre une prise en charge précoce de cette affection.
Publicité

Au cours de cette analyse, 620 enfants australiens ont été vus à 6 mois puis à 12 mois pour maladie allergique suspectée. Parmi les enfants atteints de dermatite sévère, 83% d'entre eux présentaient effectivement des hypersensibilités à certains aliments à l'âge de 6 mois et 65% à 12 mois. Les nourrissons allergiques ont donc de grand risque de développer par la suite un eczéma.Une surveillance attentive de ces enfants devrait permettre une rapide prise en charge de la dermatite. Principalement en cas d'antécédents familiaux, il est conseillé de leur éviter les contacts répétés avec les allergènes potentiels. Par ailleurs, on recommande généralement de diversifier très progressivement l'alimentation du nourrisson.

Publié par Dr Philippe Presles le Lundi 08 Janvier 2001 : 01h00
Source : Hill D.J. et coll., J. Pediatr., 2000, 137: 475-479.