L’obésité, bientôt la première cause de cancer ?

© photos.com

Une étude publiée en septembre 2018 et menée par la fondation britannique de la recherche sur le cancer (Cancer Research UK) montre que l’obésité pourrait devenir la première cause de cancer d'ici 2043.

Publicité

D’ici 2043, la première cause de cancer pourrait être l’obésité... en Angleterre. Selon l’étude du mois de septembre 2018 menée par la fondation britannique de la recherche sur le cancer (Cancer Research UK), le tabagisme, principale cause du cancer au Royaume-Uni, va donc être détrôné. "Avec la baisse du taux de tabagisme, nous savons que l'obésité deviendra un jour la principale cause de cancer évitable, si nous ne faisons rien", déclare le Dr Katrina Brown, principale auteure de l'étude. Si les tendances se poursuivent comme prévu, dans un quart de siècle, en Angleterre, les femmes seront plus touchées par le surpoids et l’obésité que par le tabac. Pour les hommes rien n’est plus sûr, cette tendance serait susceptible de se produire bien plus tard.

Publicité
Publicité

"Tabagisme, surpoids et obésité pourraient causer plus de 95 000 cas de cancer"

Les prévisions des chercheurs montrent qu’ensemble, le "tabagisme, le surpoids et l'obésitépourraient causer plus de 95 000 cas de cancers au Royaume-Uni en 2035 seulement - comparé à environ 75 000 cas en 2015". En 2035, il sera estimé que 10% des cancers chez les femmes seront liés au tabagisme contre 9% pour le surpoids et l’obésité. "Tout comme il reste encore beaucoup à faire pour aider les gens à cesser de fumer, nous devons également agir pour mettre fin à la vague de cancers liés au surpoids et faire en sorte que cette projection ne devienne jamais une réalité" conclut le Dr Brown dans l’étude.

De nombreuses pathologies liées à l'obésité

Au-delà des chiffres, l’obésité représente une réelle menace pour la santé publique. L'obésité favoriserait de nombreuses pathologies. "La graisse superflue peut notamment provoquer des maladies cardiovasculaires, le diabète de type 2, des troubles musculo-articulaires tels que l'ostéo-arthrite, et certains cancers", liste l'Organisation Mondiale de la Santé(OMS) Le diabète, justement, risque d'exploser en même temps que l'obésité d'après cette étude. Elle prévoit que, d'ici 2045, 14 % de la population mondiale souffrira de cette maladie. Et toutes ces pathologies pourraient coûter cher aux pays concernés. Outre les dépenses liées aux soins médicaux, elles favorisent l'absentéisme au travail et l'invalidité. A terme, elles provoquent aussi des décès prématurés. Afin de lutter contre l'épidémie d'obésité mondiale, l'OMS recommande plusieurs mesures. Au niveau individuel, il est possible de réduire les risques en adoptant une alimentation, couplée à une activité physique régulière (2 heure 30 par semaine). Mais les Etats sont eux aussi invités à se montrer plus fermes, en taxant les boissons sucrées par exemple.

Publié par Claire Ménage, journaliste santé le Lundi 24 Septembre 2018 : 16h23
Source : When could overweight and obesity overtake smoking as the biggest cause of cancer in the UK? Cancer Research UK, Septembre 2018. Obésité, Organisation mondiale de la Santé (OMS).
PUB
PUB