Les noix de cajou pourraient réduire la pression artérielle

© Creative Commons

Consommer chaque jour des noix de cajou permettrait de réduire la pression artérielle tout en augmentant le bon cholestérol, d'après une étude menée en Inde.

PUB

Ce fruit sec et sucré est souvent associé à l'apéritif. Mais grignoter des noix de cajou peut être un réflexe bénéfique pour votre santé. Une étude menée en Inde a montré qu'un peu de ces oléagineux chaque jour améliore certains facteurs de risque cardiaque.

Ces travaux, publiés dans le Journal of Nutrition, portent sur un groupe de 300 personnes souffrant d'un diabète de type 2. Ces volontaires se sont pliés à un régime strict qui a duré 12 semaines. Durant cette période, ils n'ont pas pu ingérer plus de 1 400 calories par jour réparties de cette façon : 60-65 % de glucides, 15-25 % de lipides, le reste de protéines.

PUB
PUB

Pour la moitié des volontaires, ces conseils ont été complétés d'une demande simple. Chaque jour, ils devaient manger 30 grammes de noix de cajou crues et non salées – soit environ une poignée de ces fruits.

Au bout de trois mois à ce rythme, les chercheurs de la Fondation pour la recherche sur le diabète de Madras (Inde) ont convoqué les volontaires pour une série d'examens biologiques. Ceux qui ont mangé les oléagineux s'en sortent globalement mieux.

A manger crues et sans sel

La pression artérielle de ces participants était réduite de 5 mm de mercure – contre 1.7 dans l'autre groupe. Le taux de "bon" cholestérol (HDL) est, en revanche, augmenté au terme de l'expérience. Le tout sans effet délétère sur le poids ou la glycémie.

C'est une nouvelle d'autant plus agréable qu'une hausse de 1 % de ce cholestérol est associée à une réduction du risque de maladie cardiaque de 3 %, soulignent les auteurs.

Ce bénéfice s'explique par le profil nutritionnel des noix de cajou, selon eux. Ces fruits sont, certes, riches en graisses, mais du bon type. Acides gras mono-insaturés et poly-insaturés dominent clairement lorsqu'ils sont mangés crus et sans sel.

Une fois grillées et salées, en revanche, les noix de cajou perdent tout leur intérêt nutritif. Selon l'Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses), elles abritent 10 g d'acides gras saturés pour 100 grammes. Auxquels s'ajoutent, en moyenne, 400 mg de sodium pour 100 grammes de fruits.

Les chercheurs soulignent toutefois que leur étude a porté sur des noix de cajou crues. Les manger rôties, torréfiées ou salées peut limiter ces bénéfices.

Publié par Audrey Vaugrente, journaliste santé le Lundi 05 Février 2018 : 18h06
Source : Cashew Nut Consumption Increases HDL Cholesterol and Reduces Systolic Blood Pressure in Asian Indians with Type 2 Diabetes: A 12-Week Randomized Controlled Trial, Viswanathan Mohan et al, The Journal of Nutrition, 1e janvier 2018
Noix de cajou, grillée, salée, Table de composition nutritionnelle des aliments Ciqual
PUB
PUB

Contenus sponsorisés