Faut-il donner des compléments alimentaires à nos enfants ?

© getty

Les vitamines et les minéraux sont des éléments indispensables à la croissance des enfants, mais comme pour les adultes, une alimentaire saine et diversifiée suffit généralement aux besoins de chacun.

Cela dit, en hiver particulièrement, la tentation est grande de donner aux enfants quelques compléments alimentaires pour les aider à passer l’hiver.

Alors faut-il donner des compléments alimentaires aux enfants et lesquels ?

PUB

Pas d’automédication par les compléments alimentaires chez les enfants !

Un complément alimentaire ne se justifie qu’en cas de carence, que seul le médecin ou le pédiatre peut évaluer.

À noter que certaines infections, maladies chroniques et troubles alimentaires peuvent mener à des carences et nécessiter la prise d’un complément alimentaire, mais là encore, seul le médecin pourra les prescrire selon chaque cas particulier.

PUB
PUB

Il ne fautjamais donner de complément alimentaire à un enfant sans l’avis du médecin !

L’automédication par les compléments alimentaires est contre-indiquée chez les enfants, notamment en raison de risques de surdosages préjudiciables et d’éventuels effets secondaires !

En revanche, le médecin peut juger nécessaire de prescrire une complémentation. Parmi les plus fréquentes : vitamine D, vitamine K, fluor et fer.

La complémentation préventive en vitamine K chez l'enfant

À la naissance, tous les nouveau-nés reçoivent deux doses de vitamine K, laquelle intervient dans la coagulation du sang.

Puis, en cas d’allaitement exclusif, les enfants reçoivent 2 mg de vitamine K par semaine.

Publié par Rédaction E-sante.fr le Lundi 24 Décembre 2012 : 10h00
Mis à jour le Lundi 02 Décembre 2013 : 14h55
Source : Le guide des compléments alimentaires, Éditions Vidal.