Avez-vous besoin d'une supplémentation en vitamine D ?

Les personnes peu exposées à la lumière du soleil, telles que les très jeunes enfants, les personnes âgées ou les femmes voilées, ont besoin d'une complémentation en vitamine D. Il en est de même à certaines périodes de la vie : adolescence et grossesse. Quant aux personnes qui sortent peu à l'extérieur ou dont l'alimentation est peu variée ou insuffisante en aliments riches en vitamine D, il leur est recommandé d'en discuter avec leur médecin.
PUB

Production estivale de la vitamine D

La vitamine D est la seule vitamine qui est à la fois apportée par l'alimentation et fabriquée par l'organisme. Cette synthèse se fait au niveau de la peau sous l'effet des UV, c'est-à-dire lors de l'exposition (modérée) au soleil. En temps normal, la synthèse est donc maximale entre mai et septembre. Une partie de la vitamine D étant stockée dans le foie, elle est restituée pendant l'hiver au fils des besoins. Chez certaines personnes, ce procédé est insuffisant pour couvrir les besoins annuels. C'est le cas notamment des nourrissons et des enfants en bas âge, des personnes âgées et aussi des femmes voilées.

PUB
PUB

Enfants jusqu'à 5 ans

La vitamine D joue un rôle très important dans la croissance osseuse. Elle favorise l'absorption intestinale du calcium et intervient dans la minéralisation osseuse. En période de croissance les besoins sont donc accrus. C'est pour cette raison qu'une supplémentation en vitamine D est recommandée de la naissance jusqu'à l'âge de 5 ans, puis à l'adolescence.Le dosage recommandé chez les nourrissons dépend du type de lait puis de la diversification. Il faut donc en discuter avec son pédiatre. A partir de 18 mois et jusqu'à 5 ans, puis à l'adolescence et jusqu'à la fin de la croissance, on conseille deux doses de 100.000 UI pendant l'hiver, espacées de 3 mois.

Publié le 28 Janvier 2008
Auteur(s) : Rédaction E-sante.fr
Source : " Alimentation de l'enfant de 0 à 3 ans ", Patrick Tounian, Françoise Sarrio et Céline Ringuedé, Editions Masson.