Épicez, épicez, c'est bon pour votre santé !
Sommaire

Cannelle et glycémie

Une des épices étudiées est la cannelle. Plusieurs études semblent bien démontrer ses heureux effets sur la glycémie : elle s'élève beaucoup moins quand on consomme un plat qui en est riche.

D’autres études sont cependant nécessaires, notamment chez l’homme, pour vérifier cette propriété de la cannelle.

L'huile essentielle de cannelle a aussi un pouvoir bactéricide, inhibant la croissance de la listeria et d'autres microbes du même genre.

Mettez un bâton de cannelle dans vos marinades, saupoudrez-en un peu dans une sauce de salade, dans du fromage blanc, dans un yaourt ; préparez des crèmes anglaises à la cannelle, turbinez-les pour en faire des glaces ou servez-les avec des fruits, une tarte au chocolat ; concoctez de la semoule ou du riz cuits dans du lait avec de la cannelle. Les recettes utilisant cette épice ne manquent pas !

Curcuma et cancer

On a constaté qu'en Inde où le curcuma et le curry (mélange d'épices dont le curcuma) sont très présents dans l'alimentation, les cancers étaient moins fréquents qu'en Occident. Il était logique de penser qu'il y avait un lien entre ces épices et la prévention de cette sale maladie.

Les études se sont multipliées qui démontrent que le curcuma, surtout quand il est combiné avec la pipérine (la molécule piquante du poivre) a un super pouvoir pour empêcher les cellules cancéreuses de se former et de proliférer. Y compris celles du cancer du sein.

Le curcuma existe en poudre et il condimente aussi bien des plats salés que sucrés : légumes sautés, riz pilaf, sauces, clafoutis et salade de fruits. Si vous manquez d'imagination, vous trouverez là des recettes au curcuma http://recherche.e-sante.fr/recettes?k=curcuma

Ainsi la boucle est en train de se boucler. Ce que l'on savait tout à fait empiriquement il y a des siècles sur le pouvoir des épices se vérifie peu à peu par les études scientifiques menées au 21ème. Ce qui ne peut que nous encourager à épicer notre cuisine !

Probiotiques : Les meilleurs PROBIOTIQUES du marché !

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : - Ann C. Skulas-Ray, Penny M. Kris-Etherton, Danette L. Teeter, C-Y. Oliver Chen, , John P. Vanden Heuvel6, and Sheila G. West. The Journal of Nutrition June 22, 2011, doi: 10.3945/jn.111.138966
- Khan A, Safdar M, Ali Khan MM, et al. Cinnamon improves glucose and lipids of people with type 2 diabetes. Diabetes Care. 2003 Dec;26(12):3215-8.
- Hlebowicz J, Effect of cinnamon on postprandial blood glucose, gastric emptying, and satiety in healthy subjects. Am J Clin Nutr. 2007 Jun;85(6):1552-6.
- Cava R, Nowak E, Taboada A, Marin-Iniesta F. Antimicrobial activity of clove and cinnamon essential oils against Listeria monocytogenes in pasteurized milk. J Food Prot. 2007 Dec;70(12):2757-63.
- Senhaji O, Faid M, Kalalou I. Inactivation of Escherichia coli O157:H7 by essential oil from Cinnamomum zeylanicum. Braz J Infect Dis. 2007 Apr;11(2):234-6.
- M. Kakarala, D.E. Brenner, H. Korkaya, C. Cheng, K. Tazi, C. Ginestier, S. Liu, G. Dontu, M.S. Wicha. Targeting breast stem cells with the cancer preventive compounds curcumin and piperine. Breast Cancer Research and Treatment. 2009 Nov 7. doi: 10.1007/s10549-009-0612-x
- Curcumin and cancer: an "old-age" disease with an "age-old" solution.
Anand P, Sundaram C, Jhurani S, Kunnumakkara AB, Aggarwal BB. Cancer Lett. 2008 Aug 18;267(1):133-64.
- From Anticancer potential of curcumin: preclinical and clinical studies.
Aggarwal BB, Kumar A, Bharti AC. Anticancer Res. 2003 Jan-Feb;23(1A):363-98.