E. coli : au moins 50 personnes contaminées par la laitue romaine en Amérique du Nord

© Adobe Stock

Les laitues romaines contaminées par des bactéries Escherichia coli sont à l’origine de nombreux cas sévères d’intoxications alimentaires. Rappel des règles d’hygiène à adopter pour éviter l’infection.

PUB

"Ne mangez pas de laitue romaine." Les Centres pour le contrôle et la prévention des maladies américains (CDC) ne mâchent pas leurs mots, suite aux cas d’intoxication aux bactéries Escherichia coli présentes sur ces salades aux Etats-Unis et au Canada. En effet, depuis le début du mois d’octobre 2018, "au moins 32 personnes ont été malades aux Etats-Unis, dont 13 ont été hospitalisées, et 18 autres au Canada" et au moins cinq décès survenus cet été seraient en lien avec la bactérie, rapporte la BBC.

PUB
PUB

Troubles rénaux et neurologiques

La souche bactérienne à l’origine de ces intoxication s’appelle Escherichia coli O157:H7 (ou E. coli O157:H7). Il s’agit d’une bactérie Escherichia coli entérohémorragique* (ECEH) qui fabrique des toxines, appelées Shiga-toxines. Ces dernières possèdent la particularité de "[détruire] la paroi des vaisseaux sanguins et [de causer] des problèmes de coagulation ainsi que d’hypertension artérielle" rappelle l’Institut Pasteur sur son site internet. Et, "chez 10% des personnes infectées, la dissémination des Shiga-toxines provoque un syndrome hémolytique et urémique (SHU), mortel dans 3 à 5% des cas" ajoute l’Institut. Après la survenue de diarrhées et de vomissement, ce syndrome se manifeste par une atteinte des reins, une chute du nombre de globules rouges et de plaquettes et, dans un quart des cas, par des complications neurologiques pouvant aboutir à un coma.

Intoxications : respecter les règles d’hygiène

Les CDC appellent donc les consommateurs nord-américains à ne pas consommer de laitue romaine, sous quelle forme que ce soit (entière, cœur de laitue, mélange de salades…) et les restaurateurs et distributeurs à ne pas en proposer au menu ni à en vendre.

D’une manière plus générale, des consignes d’hygiène sont à appliquer au quotidien pour éviter les intoxications alimentaires impliquant la bactérie E. coli ou d’autres germes pathogènes :

  • Se laver les mains à l’eau et au savon après avoir été aux toilettes, avant et après avoir manipulé de la nourriture et après avoir manipulé des animaux ;
  • Enlever toute trace de terre avant de stocker des légumes ou des salades ;
  • Laver tous les fruits et légumes que vous allez consommer cru ;
  • Conserver et préparer la viande crue et les légumes non lavés séparés des aliments prêts à être consommés ;
  • Ne pas utiliser les mêmes ustensiles de cuisine pour préparer les légumes crus et la viande crue ;
  • Bien cuire tous les produits à base de viande hachée
  • Ne pas laisser les personnes malades cuisiner pour d’autres personnes et ce jusqu’à 48 h après la guérison.
Publié le 21 Novembre 2018
Auteur(s) : Laurène Levy, journaliste santé
Source : E. coli outbreak: Romaine lettuce probed in US and Canada.
Voir + de sources
BBC, 20 novembre 2018 
Outbreak of E. coli Infections Linked to Romaine Lettuce – Food Safety Alert, 20 novembre 2018, Centers for Disease Control and Prevention 
Fiche maladie : Escherichia coli entérohémorragiques (ECEH). Institut Pasteur, juillet 2018 

PUB
PUB

Contenus sponsorisés