COVID-19 : une alimentation à base de plantes réduirait les risques de forme sévère

Selon une récente étude, avoir une alimentation équilibrée à base de plantes aide à réduire les risques d’être touché par la covid-19, et surtout de développer une forme grave de la maladie. Explication.
COVID-19 : une alimentation a base de plantes reduirait les risques de forme severe

Si certaines habitudes alimentaires semblent affaiblir notre immunité face à la covid-19, d’autres au contraire aident à lutter contre le coronavirus. Une étude récente menée par des chercheurs du Massachusetts General Hospital (MGH) et publiée dans la revue scientifique Gut assure que les personnes dont le régime alimentaire s'appuient sur des aliments sains à base de plantes présentaient des risques plus faibles d’être contaminé par le virus ou de développer une forme grave de la maladie. Découvrez dans notre diaporama les aliments à mettre dans votre assiette pour aider votre corps à se protéger de la covid-19.

Coronavirus : le régime à base de plantes booste l’immunité 

Pour déterminer le lien entre l'alimentation et la gravité de la covid-19, les chercheurs américains ont examiné les dossiers de 592 571 personnes vivant au Royaume-Uni ou aux États-Unis. Au début de l’expérience, les participants ont rempli un questionnaire sur leurs habitudes alimentaires avant la pandémie. 31 831 d’entre eux ont été touchés par le coronavirus entre mars et décembre 2020. Les scientifiques ont découvert que les grands amateurs de légumes, fruits & co avaient un risque inférieur de 9% de développer la COVID-19 par rapport à ceux qui en mangeaient peu, voire pas. Ils étaient également 41% moins susceptibles de développer une forme sévère de la maladie.

“Bien que nous ne puissions pas insister assez sur l'importance de se faire vacciner et de porter un masque dans les environnements intérieurs surpeuplés, notre étude suggère que les individus peuvent également potentiellement réduire leur risque de contracter la COVID-19 ou d'avoir une forme grave en faisant attention à leur alimentation”, ajoute Andrew Chan, co-auteur de l'étude, gastro-entérologue et chef de l'unité d'épidémiologie clinique et translationnelle au MGH.

Donner la priorité à une alimentation saine pour une bonne santé

L’étude a mis en lumière également qu'une mauvaise alimentation et une privation socio-économique augmentaient ensemble plus significativement encore le risque de contracter la COVID-19. Elle estime qu’un tiers des cas auraient pu être évités si les patients n’avaient pas rencontré l’une de ces deux difficultés pendant la pandémie.

"Nos résultats sont un appel aux gouvernements et aux autres parties prenantes à donner la priorité à une alimentation saine et au bien-être avec des politiques efficaces, sinon nous risquons de perdre des décennies de progrès économique et une augmentation substantielle des disparités en matière de santé", a conclu Jordi Merino chercheur associé à l’Unité du diabète et Centre de médecine génomique au centre HGM et professeur de médecine à la Harvard Medical School.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : https://gut.bmj.com/content/early/2021/09/06/gutjnl-2021-325353
https://www.massgeneral.org/news/press-release/Diet-may-affect-risk-and-severity-of-covid19