Alkaline Diet, le régime des stars !

Publié par Paule Neyrat, Diététicienne le Lundi 16 Septembre 2013 : 01h47
Mis à jour le Lundi 16 Septembre 2013 : 09h24

C’est le dernier régime à la mode. La promo de cet « Alkaline diet » est ardemment faite par un grand nombre de stars féminines, la très mince Victoria Beckham en tête qui en a twitté les bienfaits à ses abonnés (presque sept millions !).

Régime alcalin : de quoi s’agit-il ?

... De se "désacidifier" car une alimentation trop acide serait mauvaise pour la santé.

PUB

Alkaline Diet (régime alcalin) : rétablir l’équilibre acido-basique de l'organisme

L’équilibre acido-basique

Le dogme du régime alcalin, qui s’appelle aussi « régime anti acide », est de rétablir l’équilibre acido-basique de l’organisme.

Un acide est une substance qui libère des ions Hydrogène (H+), résidus du métabolisme énergétique. Ces ions H sont neutralisés par une substance basique (ou alcaline, c’est la même chose).

Le témoin de l’équilibre entre les deux est le pH du sang ou éventuellement celui des urines.

pH

Le pH, c’est le « potentiel hydrogène ». Il mesure l’activité chimique des ions hydrogène (H+). Établi sur une échelle allant de 0 à 14, il est neutre aux alentours de 7. Plus il est en-dessous de ce chiffre, plus il est acide. Et, vice-versa, plus il est au-dessus, plus il est alcalin. Le pH normal du sang et des liquides cellulaires se situe entre 7,35 et 7,45 : il est donc très légèrement alcalin et surtout très stable.

Cet équilibre entre les substances acides et basiques - qui sont toutes ensuite éliminées par les reins dans les urines - se fait normalement et en permanence dans l’organisme.

Sauf dans certaines circonstances plutôt dramatiques où l'on a affaire alors avec une acidose métabolique aiguë quand le système est débordé et que les reins ne peuvent plus éliminer l’excès d’acides. Cela peut se produire lors d’un diabète mal contrôlé, d’un trop long jeûne, de diarrhées importantes, d’une intoxication à l’aspirine (qui est de l’acide salicylique).

Mais dans le cas du régime alcalin, il ne s’agit pas de modifier le pH du sang, car il est stable, mais simplement de diminuer les aliments plutôt acidifiants et d’augmenter les aliments plutôt alcalinisants.

PUB
PUB

Mangez-vous trop acidifié ?

Les aliments sont classés acidifiants ou alcalinisants selon leur teneur en protéines et en sels minéraux et aussi la nature de leurs déchets métaboliques.

Il existe plusieurs classifications détaillées des aliments acidifiants ou alcalinisants qui suscitent de nombreuses controverses.

Aliments acidiants

Pour les aliments acidifiants, le consensus se fait sur les viandes et tous les aliments riches en protéines animales : non seulement ils contiennent des sels minéraux acidifiants (chlore, soufre et phosphore) mais ils délivrent aussi beaucoup de déchets acides.

On retrouve ce même consensus autour des produits industriels, des produits sucrés, des boissons alcoolisées et caféinées. Tout ça vous acidifierait un max !

Aliments alcanisants

Quant aux aliments alcalinisants, tout le monde est d’accord sur les fruits et les légumes car ils contiennent les minéraux alcalinisants : magnésium, calcium, sodium et potassium, mais aussi très peu de protéines, de chlore, de soufre et de phosphore.

Quant aux autres aliments (céréales, produits laitiers, corps gras), ils sont plus ou moins alcalinisants ou acidifiants.

Donc, si vous mangez peu de légumes et de fruits, si votre alimentation est très riche en protéines animales, si vous faites un usage immodéré des produits industriels, du sucre, du café et de l’alcool, vous avez de grandes chances d’être trop acidifié(e).

La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :
Publié par Paule Neyrat, Diététicienne le Lundi 16 Septembre 2013 : 01h47
Mis à jour le Lundi 16 Septembre 2013 : 09h24
Source : Anthony Sebastian, Lynda A Frassetto, Deborah E Sellmeyer, Renée L Merriam, and R Curtis Morris, Jr. Estimation of the net acid load of the diet of ancestral preagricultural Homo sapiens and their hominid ancestors. Am. J. Clinical Nutrition, Dec 2002; 76: 1308 - 1316.
Tucker KL, Hannan MT, Kiel DP. The acid-base hypothesis: diet and bone in the Framingham Osteoporosis Study. Eur J Nutr. 2001 Oct;40(5):231-7.
Jajoo R, Song L, Rasmussen H, Harris SS, Dawson-Hughes B. « Dietary acid-base balance, bone resorption, and calcium excretion » J Am Coll Nutr. 2006 Jun; 25(3):224-30.
PUB
PUB
A lire aussi
Régime alcalinPublié le 10/02/2014 - 15h28

On le nomme aussi « régime acide-base » ou « régime anti-acide » ou en anglais « alkalin diet ».Il redevient régulièrement à la mode car c’est un régime très prisé par un grand nombre de stars féminines qui en font la promotion : elles redoutent une soi-disant acidité de leur corps...

La règle d’or du régime acido-basiquePublié le 02/05/2017 - 09h05

Le régime acido-basique est une réelle hygiène de vie pour retrouver un bon fonctionnement digestif et se délester de quelques kilos superflus !  Au vu des dépenses faites dans l’hexagone pour les médicaments anti acides – dépenses multipliées par 4 en 30 ans ! – de nombreuxnutritionnistes vous invitent aujourd’hui à tester votre taux d’acidité dans le sang, proposent une armada d’analyses censées détectées le niveau de pH de votre corps, et promettent un rééquilibrage complet acido-basique ou alcalin, pour non seulement retrouver la ligne, mais aussi dire...

Mangez anti-âge !Publié le 19/05/2008 - 00h00

Plus on mange, plus on vieillit… Pour garder son teint, sa peau lisse et sa silhouette de jeune fille, mieux vaut faire attention à ce que l'on met dans son assiette, en s'affranchissant des messages publicitaires… et des recommandations officielles !

Plus d'articles