Par quoi je remplace le sucre ?

Publié par Rédaction E-sante.fr le Vendredi 21 Janvier 2011 : 11h21
Mis à jour le Jeudi 19 Février 2015 : 17h28

Je ne veux plus utiliser de sucre, je n'aime pas les édulcorants chimiques, je trouve qu'ils donnent un drôle de goût à mon café et je ne peux pas m'en servir pour des gâteaux. Par quoi puis-je remplacer le sucre ?

Le miel

Le miel utilisé depuis des millénaires.

Pendant longtemps, le seul produit sucrant dont les humains disposaient. Avant d'arriver à domestiquer les abeilles, ils le recueillaient dans leurs nids, leurs ruches naturelles. Dans l'Antiquité, le miel servait un peu à tout : non seulement il sucrait boissons et gâteaux mais il était aussi utilisé pour soigner certaines maladies et les blessures et aussi comme cosmétique, pour embellir la peau.

Jusqu'à ce que le sucre ne soit plus une épice chère, c'est-à-dire au 19ème siècle lorsqu'on en a extrait industriellement de la betterave et non plus uniquement de la canne des îles lointaines, le miel a tout sucré.

De nombreuses variétés de miels.

Nous avons à notre disposition un grand nombre de crus de miels différents, venus de France ou d'ailleurs, portant le nom des fleurs que les abeilles vont butiner : lavande, acacia, châtaigner, romarin etc. Ils ont des saveurs différentes. Certains de ces miels bénéficient d'une AOP (Appellation d'origine protégée).

Le miel dit "toutes fleurs" est le plus courant et le moins cher, il est aussi celui dont le goût est le plus neutre.

Le miel et sa complexité

Le miel est un produit très complexe.

Il est composé essentiellement de glucides (76 à 80 %) et d'eau (20 % en moyenne). On y trouve des traces de lipides et de protéines.

Il contient aussi quelques vitamines et des sels minéraux (0,1 à 0,5 %) mais, vu les quantités que l'on consomme (une cuillère à soupe contient 30 g de miel, une cuillère à café 15 g environ), cela n'a pas une grande influence dans la satisfaction de nos besoins journaliers en ces éléments.

En dehors de ces nutriments, le miel renferme des enzymes, des flavonoïdes (antioxydants) et des facteurs antibiotiques.

Publié par Rédaction E-sante.fr le Vendredi 21 Janvier 2011 : 11h21
Mis à jour le Jeudi 19 Février 2015 : 17h28
A lire aussi
MielPublié le 10/07/2001 - 00h00

Alors que le sucre est maudit, le miel jouit d'une aura en acier inoxydable. Pourtant il en contient près de 75 % et des résidus de pesticides en prime ! Est-ce parce qu'il fut la nourriture des Dieux ? ...

Sucres naturels : des alternatives au sucre blancPublié le 29/07/2013 - 03h22

Demerara ? Rapadura ? Kitul ? Si vous connaissez ces termes exotiques, c’est que vous vous êtes déjà penché(e) sur les alternatives naturelles au sucre blanc, cet ennemi si doux. Calories, index glycémique, goût, pouvoir sucrant... le point sur les sucres naturels. 

Sucre : combien, comment et quand ?Publié le 02/03/2012 - 10h48

Le sucre, une fois de plus, est mis au pilori nutritionnel, carrément classé comme drogue par certains scientifiques américains. Certes, cet aliment devient dangereux quand il est absorbé en excès mais est-ce une raison pour s'en priver totalement ? Comment gérer sa consommation de sucre ?

Plus d'articles