Oubliez la fatigue, repartez du bon pied !

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Mercredi 07 Janvier 2004 : 01h00
Mis à jour le Mardi 15 Décembre 2015 : 14h31

Fêtes, veillée, repas, courses, ménages, petits-enfants... Vous n'en pouvez plus ?

Pas de quoi paniquer !

Un peu de diététique, de méthode et d'exercices devraient suffire à effacer les excès de fin d'année et la nouvelle année du bon pied.

Vous êtes exténuée... Seulement voilà, par où commencer ?

Et bien d'abord par faire des emplettes. Il va falloir remettre de l'ordre dans nos assiettes ! Les réveillons à répétition de ces dernières semaines ne sont pas étrangers à votre fatigue.

Non seulement leurs graisses abondantes ont épuisé notre organisme, mais pire, leurs apports déséquilibrés ne lui ont pas fourni les micronutriments dont il a besoin pour se sentir bien. Renouez donc au plus vite avec des menus plus sains.

On se requinque par l'assiette !

La chasse aux vitamines

Côté fruits et légumes, mettez surtout l'accent sur les oranges, les kiwis, les poivrons, les goyaves, le cassis, les choux-fleurs ou le brocoli qui sont riches en vitamine C.

Misez sur les protéines

Côté protéines, pensez au boudin noir, au foie de volaille, au steak de cheval ou au rosbif (qui contiennent du fer en quantité), n'oubliez pas la dinde et le porc (ils sont bourrés de sélénium, un anti-oxydant qui permettrait de réduire les effets nocifs de la fatigue) et misez sur le colin, le cabillaud, le saumon, les moules ou le crabe qui, comme l'ensemble des produits de la mer, l'huile de tournesol et les céréales, apportent des vitamines E et B (nécessaires au bon fonctionnement du système nerveux).

Du magnésium

N'oubliez pas les sources de magnésium (légumineuses, chocolat, fruits oléagineux, levure de bière).

Il a des vertus anti-stress et agit en partie contre la fatigue.

Côté boissons, limitez les alcools

Si le vin contient de précieux anti-oxydants, l'alcool contribuerait comme le tabac à dégrader les vitamines dans l'organisme. Faut-il le répéter ?

Limitez aussi les excitants

Evitez ainsi thé et le café après 17 heures.

Côté glucides, concentrez-vous sur les sucres lents

Pain de couleur foncée, pâtes et riz si possible complet... qui contrairement au saccharose (le sucre blanc) nous procurent une énergie durable.

Essayez chaque fois que possible de les prendre le soir et en quantité suffisante (ils doivent représenter 40% de nos apports caloriques quotidiens).

La lenteur de leur digestion favorise en effet un bon endormissement.

Concernant les laitages

Enfin, côté laitages, renouez avec vos trois portions par jour en tachant de varier régulièrement leurs origines.

A vos yaourts classiques, au bifidus ou au L-Caséi, ajoutez par exemple le Kéfir (vous en trouverez en magasins diététiques).

Les souches de bactéries qu'ils contiennent stimuleraient notre immunité (certains travaux tendent à démontrer qu'elles agiraient contre le syndrome de fatigue chronique).

On se requinque en dormant !

Après l'enchaînement Noël et nouvel an, vous avez peut-être du mal à vous concentrer, des problèmes d'insomnie, des douleurs musculaires, des crampes ou vous vous sentez tout simplement un peu à plat...

Donnez-vous donc la peine de vous reposer !

Reprenez l'habitude de vous coucher à des horaires réguliers, sans traîner (vous risqueriez de manquer un cycle de sommeil).

Au moindre coup de barre dans la journée faites la sieste !

Vous avez à l'inverse des difficultés à rejoindre Morphée ? Prenez des tisanes (aubépine, valériane, passiflore, tilleul) avec un peu miel (pas plus d'une cuillère par tasse, c'est du sucre).

Et surtout n'écoutez que vous !

De même que chacun a plus ou moins besoin de sommeil (entre six et dix heures en moyenne) ou de ralentir la cadence en hiver (la baisse de lumière influerait sur notre tonus), nous avons tous notre propre tempo, selon notre sexe, notre âge ou nos activités.

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Mercredi 07 Janvier 2004 : 01h00
Mis à jour le Mardi 15 Décembre 2015 : 14h31
Source : Vivre Plus n°21 ; Dossier réalisé avec le Professeur Cabane, responsable de la consultation de la fatigue à l'hôpital Saint-Antoine (Paris).
A lire aussi
Contre la fatigue, que faire ?Publié le 01/09/2008 - 00h00

Si vous manquez de tonus, si vous vous sentez fatigué(e), surtout, n'attendez pas, passez immédiatement à l'action pour retrouver forme et énergie. Suivez le guide anti-fatigue.

Mon assiette anti-fatiguePublié le 30/07/2010 - 00h00

Physique, intellectuelle ou nerveuse, la fatigue est un état très fréquent qui ne doit pas s'installer dans la durée. Une bonne hygiène de sommeil, une juste dose d'activité physique, un peu de relaxation, permettent de combattre efficacement la fatigue. Mais pensez aussi à regarder dans...

Plus d'articles