Mon assiette anti-fatigue

Publié par Rédaction E-sante.fr le Vendredi 30 Juillet 2010 : 02h00
Mis à jour le Jeudi 17 Mars 2016 : 16h42
Physique, intellectuelle ou nerveuse, la fatigue est un état très fréquent qui ne doit pas s'installer dans la durée. Une bonne hygiène de sommeil, une juste dose d'activité physique, un peu de relaxation, permettent de combattre efficacement la fatigue. Mais pensez aussi à regarder dans votre assiette. L'alimentation anti-fatigue, ca existe. Suivez le guide.
PUB

Fatigue et alimentation

Si l'activité physique et le sommeil aident à lutter contre la fatigue, l'alimentation joue également un rôle important. Un organisme qui ne reçoit pas les aliments dont il a besoin ni en quantité adéquate, fonctionne mal et finit par s'épuiser. Ce phénomène se traduit immanquablement par de la fatigue.

PUB

Contre la fatigue, que faut-il changer dans son assiette ?

Manger moins de sucre

L'organisme a besoin de sucre, mais pas trop, et il préfère les sucres à index glycémique bas, par rapport à ceux d'index glycémique élevés. Ces derniers se trouvent dans les sucreries, chocolats et autres biscuits. Ils font monter brusquement le taux de glucose dans le sang. En retour, l'organisme répond immédiatement en produisant de l'insuline. A force, le pancréas (organe producteur de l'insuline) se fatigue et un sentiment permanent de fatigue s'installe.

Il est donc nécessaire de limiter les aliments très sucrés, surtout entre les repas. Privilégiez les aliments à index glycémique bas (édulcorants, farines et céréales complètes, riz complet, basmati ou thaï, légumes et légumineuses, fruits frais...) au détriment des aliments à index glycémique élevé (sucre blanc, desserts sucrés, confiseries, sodas, farines blanches, céréales raffinées, riz blanc, pommes de terre...).

Manger la bonne quantité

Les repas trop copieux et riches en graisses fatiguent l'organisme, le forçant à constituer des réserves. Inversement, manger trop peu (restrictions caloriques imposées pendant certains régimes par exemple) fatigue aussi l'organisme, lequel peut se retrouver rapidement carencé en certains éléments. Il doit alors fournir des efforts supplémentaires pour puiser dans ses réserves.

Manger au bon rythme

Chaque repas est important. Ils doivent être pris à heure régulière, dans le calme et en prenant son temps. Autrement dit, on ne saute pas le petit-déjeuner, on n'engloutit pas un sandwich le midi et on ne festoie pas au dîner.

Manger des fruits et des légumes

Bourrés de vitamines, les fruits et les légumes sont des aliments antifatigue par excellence. De saison, crus ou cuits, mangez-en à chaque repas, petit-déjeuner compris !

N'oubliez pas les fruits secs, lesquels apportent des oligoéléments indispensables, dont le célèbre magnésium réputé antifatigue.

Boire beaucoup d'eau

L'eau aide l'organisme à éliminer. De plus, l'eau représente un apport très intéressant en oligoéléments (magnésium, phosphore, calcium, zinc, manganèse...), idéal pour retrouver du tonus.

Faire le plein de fer

De nombreuses femmes sont carencées en fer. Or une carence en fer est source de fatigue. La viande rouge est riche en cet élément, tout comme le boudin noir, les rognons, le foie, mais aussi les crevettes et les huîtres. D'autres aliments contiennent du fer et méritent d'être mis au menu : fruits secs, persil, lentilles, jaune d'oeuf, pois chiches, etc.

Attention, une fatigue persistante doit inciter à consulter son médecin afin d'en rechercher la cause. Une maladie ou un déséquilibre autre qu'alimentaire peut être en cause et doit donc être exploré puis corrigé.

Publié par Rédaction E-sante.fr le Vendredi 30 Juillet 2010 : 02h00
Mis à jour le Jeudi 17 Mars 2016 : 16h42
Source : Fatigue chronique, fibromyalgie, Daniel Gloaguen, Editions Alpen.
PUB
PUB
A lire aussi
L’index glycémique des aliments, ça vous dit quelque chose ?Publié le 13/06/2013 - 09h27

Nous mangeons trop sucré. Pour maintenir un poids de forme ou en perdre et pour se protéger des maladies chroniques (diabète, cancers, maladies cardiovasculaires…), il faut diminuer nos apports en sucre et privilégier les aliments à index glycémique bas. Reste à savoir ce qu’est cet index...

Mangez anti-âge !Publié le 19/05/2008 - 00h00

Plus on mange, plus on vieillit… Pour garder son teint, sa peau lisse et sa silhouette de jeune fille, mieux vaut faire attention à ce que l'on met dans son assiette, en s'affranchissant des messages publicitaires… et des recommandations officielles !

Plus d'articles