Tisanes
Les tisanes ont un petit côté écolo, coin du feu séduisant.ce sont des infusions ou des décoctions de plantes fraîches ou séchées destinées à extraire les principes actifs de la plante. Qui ne sont pas toujours inoffensifs.
Sommaire

Nutrition

  • Plantes à visée digestive : Anis vert, badiane (anis étoilé), camomille, marjolaine (ou origan), menthe, romarin, sauge, serpolet et thym, verveine. Ces tisanes sont les bienvenues après un repas un peu trop lourd. Une tisane de sauge est efficace car cette plante exerce une action sur la vésicule biliaire : elle l'incite à se vider de la bile qu'elle contient. Or, celle-ci est nécessaire au fractionnement et à l'émulsion des lipides dans l'intestin grêle.
  • Plantes dites "calmantes" Mélisse, tilleul, fleur d'oranger Elles peuvent souvent favoriser le sommeil. La classique tisane tilleul-menthe a le double effet d'apaiser et d'alléger la digestion, d'où un meilleur sommeil.

Il existe d'autre part toute une panoplie de plantes à tisanes à visée dépuratives, laxatives, diurétiques, purgatives, sédatives, contre la toux, pour la circulation etc. dont l'emploi inconsidéré n'est pas sans danger. Ainsi, le millepertuis réputé pour son action calmante et antidépressive s'est vu sévèrement remis en place par l'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé pour cause d'interactions très fâcheuses avec plusieurs médicaments.

  • Plantes diurétiques :Reine des prés, queues de cerise. Ces tisanes sont à employer avec précaution et jamais tous les jours. Elles peuvent déséquilibrer l'équilibre hydrominéral de l'organisme tout comme un médicament diurétique et installer un état de semi-déshydratation permanent et peu recommandable. Ces tisanes diurétiques sont souvent utilisées en cas de kilos superflus qui seraient dus à la "rétention d'eau".La diurèse (élimination des urines) se fait normalement sauf dans le cas d'une maladie cardiaque ou circulatoire ou rénale où le système de renouvellement et d'élimination de l'eau, du sodium et du potassium est perturbé. Si jambes et chevilles sont gonflées, il s'agit d'oedèmes dus à un problème de circulation et celui-ci est du ressort d'un médecin.
  • Tisanes purgativesLeur but est de lutter contre la constipation. Ces tisanes déclenchent le plus souvent des diarrhées. Leur emploi quotidien mène à une déshydratation chronique et à un déséquilibre hydro-minéral dangereux.
  • Tisanes amaigrissantes Elles relèvent du rêve. Si une plante à tisanes avait le pouvoir de faire maigrir, de dissoudre les graisses stockées, il n'y aurait aucun obèse sur la planète. Ces tisanes amaigrissantes sont composées de plantes purgatives et/ou diurétiques qui peuvent induire une déshydratation. Si quelques kilos disparaissent, ce sont des kilos d'eau du fait de celle-ci. En vente massive sur Internet, échappant à tous contrôle, certaines sont carrément dangereuses. On peut ne pas se priver des tisanes usuelles à visées calmantes ou digestives. Mais la plus grande prudence s'impose avec toutes les autres et surtout avec celles dont on ne connaît pas l'origine et qui promettent un miracle.
Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Guide: 

Source :