Les sodas sucrés accélèrent le vieillissement

© Istock

Les sodas n’ont aucune pitié pour notre santé.

Après l’obésité et le diabète, des chercheurs indiquent qu’une consommation quotidienne de soda réduit l’espérance de vie de près de 2 ans.

PUB

Vieillissement accéléré pour les adeptes des sodas sucrés

Selon cette étude américaine publiée dans l’American Journal of Public Health, la consommation régulière de sodas sucrés s’accompagne d’un raccourcissement des télomères. Ces derniers sont des fragments d’ADN situés à l’extrémité des chromosomes qui protègent des lésions. Ils se raccourcissent naturellement au fil du vieillissement et sont donc impliqués dans le vieillissement cellulaire.

Au cours de cette étude ayant porté sur plus de 5.000 adultes en bonne santé, on observe un raccourcissement prématuré de ces télomères chez les personnes qui consomment tous les jours des sodas sucrés. Après de savants calculs, les chercheurs en concluent que boire quotidiennement 25 cl de soda sucré mène à une réduction de l’espérance de vie équivalente à 1,9 an, indépendamment du poids et de certaines maladies. Et avec 60 cl, la vie des consommateurs réguliers de sodas sucrés diminuerait jusqu’à 4,6 ans.

PUB
PUB

En revanche, les sodas light (aux édulcorants et donc sans sucre) n’entraînent aucune diminution des télomères et donc de l’espérance de vie.

L’hygiène de vie conditionne notre longévité

Une telle accélération du vieillissement reste cependant inférieure à celle observée chez les fumeurs (perte de 10 à 11 années d’espérance de vie en cas de tabagisme).

Cette étude souligne une fois de plus l’importance du mode de vie. De bonnes habitudes d’hygiène de vie influencent notre santé et conditionnent notre longévité.

S’il est besoin de le rappeler : limitation de l’alcool, arrêt du tabac, limitation du sucre, des matières grasses et activité physique régulière, sont les garants d’une bonne santé et d’une longue vie en pleine forme.

Publié le 21 Octobre 2014 | Mis à jour le 27 Octobre 2014
Auteurs : Rédaction E-sante.fr
Source : Cindy W.
Voir + de sources
Leung, et al., American Journal of Public Health, October 16, 2014, doi: 10.2105/AJPH.2014.302151, http://ajph.aphapublications.org/doi/abs/10.2105/AJPH.2014.302151?journalCode=ajph&.
PUB
PUB

Contenus sponsorisés