Quand l'intelligence fait manger plus de légumes

Les végétariens sont-ils plus intelligents que les autres ? Inversement les plus intelligents optent-ils davantage pour un régime alimentaire végétarien ? Les résultats d'une étude répondent à cette question.

Les bénéfices du végétarisme

De tout temps, l'alimentation végétarienne a été considérée comme avantageuse pour la santé, et sur bien des plans. Elle diminue le risque d'excès de cholestérol, d'hypertension, de développer une obésité, etc. Des études soulignent même des bénéfices sur les fonctions cérébrales.

Aujourd'hui, sans prôner l'alimentation végétarienne, les recommandations vont dans le sens de l'incitation à consommer davantage de produits végétaux au détriment des produits animaux. Ainsi, les campagnes du Ministère de la Santé encouragent la consommation de fruits et légumes et la diminution des viandes rouges et autres produits riches en graisses animales.

Le comportement protecteur des personnes à QI élevé

Parallèlement, les enfants et adolescents au QI élevé, présentant des résultats supérieurs à la moyenne aux tests d'intelligence, présentent des risques cardiovasculaires moindres, sont moins souvent fumeurs, le cas échéant arrêtent plus facilement de fumer et d'une manière générale adoptent plus facilement des comportements protecteurs.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : British Medical Journal, Edition accélérée en ligne, www.bmj.com, décembre 2006.