Le top 10 des plats régionaux les plus équilibrés

La France est connue pour sa gastronomie à travers le monde. Toutes les régions ont leurs plats fétiches. Si peu de gourmets discutent les qualités gustatives, leurs propriétés nutritionnelles sont souvent pointées du doigt. Reebok a analysé ces recettes et établi ainsi le top 10 des spécialités régionales les plus équilibrées.
Le top 10 des plats regionaux les plus equilibres

Cassoulet, tartiflette, bœuf bourguignon, aligot, aïoli, kouign-amann, merveilleux… nous salivons à l’évocation de ces plats régionaux français. Par contre, ils font généralement craindre le pire pour la ligne. Reebok a voulu connaître la véritable valeur nutritionnelle de nos chères spécialités. La marque de sport a ainsi analysé la composition des recettes les plus connues de l’Hexagone afin de déterminer les spécialités offrant le meilleur équilibre entre les glucides, les lipides et les protéines.

L’évaluation a été effectuée en partant du principe qu’un adulte moyen devait consommer dans l’idéal environ 50 % de glucides, 22,5 % de protéines et 27,5 % de lipides. 

La fondue savoyarde est la spécialité la moins équilibrée 

Mauvaise nouvelle en cette période hivernale pour les amateurs de fondue savoyarde. Ce plat montagnard typique serait, selon les travaux de Reebok, la spécialité le moins équilibrée. Il lui est reproché de ne pas offrir assez de glucides et d’avoir une teneur en protéines (6,6 g) et en graisses (8,1 g) excessivement élevée. Le magret de canard qui fait la fierté des Midi-Pyrénées, n’est pas très recommandé pour la santé non plus. Il monte sur la deuxième marche du podium, pointé du doigt également pour son absence de glucide et sa grande quantité de graisse. Vient ensuite le confit de canard en cassolette de l’Aquitaine. Ces trois assiettes présentent un équilibre en nutriments qui diffère en moyenne de 33,3% des proportions ciblées. 

Les recettes du sud ne sont pas les seules problématiques. En 4ᵉ des plats régionaux français les moins équilibrés, on retrouve l’aligot auvergnat. Les analyses révèlent qu’il est trop gras. Le 5ᵉ du classement, le pâté de pâques du Poitou-Charentes, pèche aussi sur la question des glucides… mais cette fois parce qu’il en contient trop (22,5g).

Toutefois, tous les plats régionaux ne sont pas des cauchemars nutritionnels. Certains se révèlent même bien équilibrés en nutriments. On vous les détaille en images.

La tartiflette

1/10
Le top 10 des plats régionaux les plus équilibrés

Cela semble surprenant... mais oui la tartiflette serait le plat offrant le meilleur équilibre nutritionnel, selon l'étude.

Cette spécialité montargnarde s'écarte des proportions en nutriments « idéales » de 1,34 % seulement. Les protéines et des glucides sont légèrement élevés et les lipides inférieurs de 2 % à l'équilibre idéal.

Mais attention, "équilibré" ne veut pas dire pas calorique. N'abusez pas de ce plat, si vous faites attention à votre ligne. S'il est assez équilibré en nutriments, il n'en reste pas moins très riche en calories.

Le pâté lorrain

2/10
Le top 10 des plats régionaux les plus équilibrés

Ce plat à base de porc et de veau entouré de pâte feuilletée propose des proportions de glucides idéales. Les protéines et les lipides ne sont très éloignés non plus. Il diffère ainsi de la composition nutritionnelle du plat idéal de 1,4%.

La quiche lorraine

3/10
Le top 10 des plats régionaux les plus équilibrés

Sur la 3ᵉ marche du podium, on retrouve un second plat lorrain. L'équilibre en nutriments de la célèbre quiche diffère en moyenne de 4,43 % des proportions ciblées. 

La ficelle picarde

4/10
Le top 10 des plats régionaux les plus équilibrés

La ficelle picarde contient 5,7 grammes de protéine pour 100 grammes, 7,8 grammes de glucides et 4,9 grammes de lipides. Ces proportions lui permettent d'être 4ᵉ du classement.

La flammekueche

5/10
Le top 10 des plats régionaux les plus équilibrés

Riche en lipides, la flammekueche parvient tout de même en 5ᵉ position.

La ratatouille

6/10
Le top 10 des plats régionaux les plus équilibrés

La ratatouille permet de faire le plein en légume et en fibres. Toutefois, son offre en protéines est limitée.

La quenelle sauce nantua

7/10
Le top 10 des plats régionaux les plus équilibrés

La spécialité de Rhône-Alpesest 6ᵉ. Elle diffère de 6,89% des recommandations nutritionnelles idéales.

La pissaladière

8/10
Le top 10 des plats régionaux les plus équilibrés

Le plat de Provence-Alpes-Côte d'Azur est trop riche en glucides pour atteindre le podium.

La flamiche aux poireaux

9/10
Le top 10 des plats régionaux les plus équilibrés

La spécialité picarde est 9e

La galette de sarrasin complète

10/10
Le top 10 des plats régionaux les plus équilibrés

La spécialité bretonne qui pèche sur les protéines et les glucides, clôture le top 10. Elle diffère de 7,81% des proportions nutritionnelles idéales.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : https://www.reebok.fr/blog/824578-les-cuisines-regionales-les-plus-equilibrees