Intoxications alimentaires : vos torchons de cuisine peuvent être risqués !

© Istock

Les torchons de cuisine sont une importante source de contamination bactérienne pouvant mener à des intoxications alimentaires, alerte une étude de chercheurs de l'île Maurice.

Publicité

A l'occasion du congrès annuel de l'American Society of Microbiology (Société Américaine de Microbiologie) qui s'est déroulé du 7 au 11 juin 2018, des chercheurs de l'Université de l'île Maurice ont présenté une étude aux résultats alarmants. D'après leurs observations, les torchons de cuisine pourraient être de grandes sources de contamination microbienne.

Après un mois d'usage, les scientifiques ont recueilli une centaine de torchons. Il s'est avéré que 49 étaient porteurs de bactéries. Parmi ceux-ci, 36,7% portaient des traces de coliformes, 36,7% d'entérocoques et 14,3% de staphylocoques dorés. Lestaphylocoquedoréest une bactérie bien connue pour être responsable d’intoxications alimentaires et d’infections nosocomiales.Le principal risque induit ici est l'intoxication alimentaire, via une contamination croisée. Ceci s'effectue lors d'un transfert des bactéries du torchon vers les mains voire la nourriture.

Publicité
Publicité

Mieux vaut éviter les torchons humides

Les chercheurs ont mis en lumière plusieurs facteurs favorisant une possible contamination :

- Les torchons des familles nombreuses ou comptant des enfants présentaient ainsi une charge microbienne particulièrement élevée.

- Les torchons en coton étaient davantage propices au développement des bactéries, en comparaison à ceux en nylon.

Ils recommandent de bannir les torchons humides et à usage multiple. De plus, ilsconseillent aux familles nombreuses avec enfants et personnes âgées d'être vigilantes sur l'hygiène de la cuisine. Fortement sujets à la déshydratation, ces deux publics sont particulièrementfragilesface au risque d'intoxication alimentaire.

Publié par Aline Garcin, journaliste santé le Mardi 12 Juin 2018 : 12h02
Source : "Kitchen towels could contribute to the growth of potential pathogens that cause food poisoning", American Society for Microbiology, 9 juin 2018, Atlanta.
PUB
PUB