Diarrhée aiguë : l'intoxication alimentaire du nourrisson

© Istock
L'intoxication alimentaire peut être relativement grave, surtout chez les nourrissons. Comment calmer la diarrhée aiguë en cas d'intoxication alimentaire afin de soulager la santé de bébé ?
PUB

Santé de bébé et intoxication alimentaire

Une intoxication alimentaire est due à la présence de germes dans l'alimentation, les plus fréquents sont la listeria et les salmonelles. Ces bactéries sont naturellement présentes dans l'alimentation, mais en quantité infime, et lorsqu'elles se multiplient, notamment lors d'une rupture de la chaine du froid, le risque de contamination augmente. Les intoxications alimentaires sont fréquentes en été, car la chaleur favorise la multiplication des germes, surtout dans les œufs, les fromages, les viandes et les produits laitiers. Les symptômes sont : des vomissements, des diarrhées, des crampes abdominales et parfois de la fièvre.

PUB
PUB

Santé de bébé : soulager les diarrhées en cas d'intoxication alimentaire

La déshydratation est le principal risque devant une diarrhée aiguë. Il est donc plus important de réhydrater l'enfant avant de vouloir stopper la diarrhée. Les solutions de réhydratation orale doivent être privilégiées, elles sont disponibles sans ordonnance, elles se composent d'eau, de sel et de sucre. Les traitements antidiarrhéiques ralentisseurs du transit à base de lopéramide ne sont pas indiqués chez le nourrisson. En cas de forte diarrhée, il est préférable d'utiliser des antisécrétoires intestinaux ou aux pansements à l'argile. En cas d'allaitement, celui-ci doit être maintenu en alternance avec les solutions de réhydratation. Il est important de surveiller le poids de votre enfant, en cas de déshydratation trop importante, une hospitalisation peut être nécessaire.

Publié le 16 Mai 2018
Auteurs : La Rédaction E-Santé
La rédaction vous recommande sur Amazon :