Il pensait s'être fait piquer par un insecte, c'était un cancer

Aller aux urgences pour une piqûre d'insecte peut paraître un peu insensé. Mais Mike Balla, 46 ans, a été bien inspiré… le gonflement apparu à son pied qui l’a conduit à l’hôpital, était en fait un cancer !
© Istock

En août 2018, Mike Balla a commencé à ressentir une douleur inhabituelle au pied. Il pensait faire une réaction à une piqûre d'insecte. Après deux semaines de souffrance, deux traitements antibiotiques et une nouvelle visite à son médecin traitant. L'Américain a décidé d'aller à l’hôpital.

Surpris de voir un cancérologue dans sa chambre

À la fin de la journée passée au Cleveland Clinic Fairview Hospital, un oncologue est venu à la rencontre de Mike Balla. L'homme qui vit dans l'Ohio, se rappelle dans le communiqué de presse de l'hôpital, "J'ai dit : vous devez vous tromper de chambre. Je suis ici pour une piqûre d'insecte".

Mais il n'y avait pas d'erreur. Le gonflement rouge et douloureux de son pied n'était pas le résultat d'une morsure d'insecte, mais le signe d'une leucémie aiguë myéloblastique (LAM), un cancer du sang et de la moelle, dangereux s'il n'est pas traité à temps.

"Tellement de fois, les hommes ignorent les choses"

Mike Balla a rapidement commencé une chimiothérapie. Après un mois de traitement, il a appris qu'il était en rémission. Il a ensuite reçu une greffe de moelle osseuse de son frère en décembre 2018 pour poursuivre son chemin vers la guérison. Si le cancer a refait une apparition en mai dernier, le patient est à nouveau en rémission grâce à de nouvelles séances de chimiothérapie.

Le docteur Aaron Gerds, hématologue et oncologiste au Cleveland Clinic Fairview Hospital explique "Pour beaucoup de personnes atteintes de LAM avec différentes mutations ou formations chromosomiques, nous savons que la chimio seule ne va pas les guérir. Notre objectif était de mettre Mike en rémission le plus rapidement possible, puis de le préparer à une greffe de moelle osseuse."

Et la rapidité des soins a joué, ici, un rôle important dans le pronostic vital du quadragénaire. Le spécialiste explique "Tant de fois, les hommes ignorent les choses au sujet de leur santé. Et cela progresse encore et encore. Finalement, ils viennent nous voir quand cela s'est vraiment empiré".

En effet, une enquête du centre hospitalier américain, publié le 1er septembre 2019, révèle que près des deux tiers des hommes (65%) préfèrent essayer de s'auto-diagnostiquer avant de consulter leur médecin.

Le docteur Aaron Gerds recommande ainsi "Même si les symptômes peuvent parfois peuvent être bénins, il est utile de les faire examiner dès que vous remarquez que quelque chose est différent."

7 hommes sur 10 préfèrent faire le ménage que l'aller voir leur médecin

Si sa rechute du mois de mai a été un coup dur pour Mike Balla, il veut utiliser son histoire pour encourager les hommes à ne pas ignorer leurs petits maux et à ne pas hésiter à consulter un médecin en cas de doute. Il a expliqué à FOX 8 "J'ai appris que vous deviez faire un suivi et vous assurer que vous écoutez votre corps".

Et en effet, il y a en effet du travail. Le sondage de l'hôpital montre que 77% des hommes en couple préfèrent aller faire du shopping avec leur moitié que d'aller voir le docteur. 72% se disent également prêts à faire le ménage pour l'éviter.

Deux sondés sur 10 ont reconnu ne pas avoir toujours été honnêtes avec leur médecin. Les raisons invoquées sont l'embarras (46%) ou encore ne pas s'entendre dire qu'il faut changer de mode de vie ou d'alimentation (36%). Plus inquiétant encore, 37% mentent, car ils savent qu'il y a un problème et ne sont pas prêts à faire face au diagnostic.

Leucémie aiguë myéloblastique : qu'est-ce que c'est ?

La leucémie aiguë myéloblastique (LAM) est un cancer qui prend place dans les cellules-souches du sang. La maladie survient généralement après 40 ans, et plus particulièrement chez les patients âgés de plus de 65 ans.

Les signes de la maladie

Les symptômes de la LAM sont assez courants et peuvent être confondus avec d'autres pathologies courantes :

  • anémie ;
  • fatigue, pâleur, problèmes respiratoires ;
  • fièvre ;
  • perte d'appétit et/ou perte de poids ;
  • pétéchie ;
  • douleurs articulaires ;
  • infections fréquentes et persistantes ;
  • sudation nocturne.
Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.