Faut-il interdire les boissons sucrées ?

Publié le 27 Juillet 2011 à 11h40 par Rédaction E-sante.fr
Selon la Chaire internationale sur le risque cardiométabolique, les boissons sucrées contribuent fortement au développement de l’obésité, du diabète de type 2 et des maladies cardiovasculaires. À tel point que la question de l’interdiction des boissons sucrées mérite d’être sérieusement posée.
© getty

Ce que l’on boit est aussi important que ce que l’on mange

Les quantités de boissons sucrées* consommées ont très fortement augmenté, passant en France de 39 l / an en 1990 à 58 en 2007. Parallèlement, le surpoids s’est développé, avec 3% des enfants français obèses dans les années 60, contre 14,5% en 2006-2007.

Cette relation entre le surpoids et les boissons sucrées est clairement mise en évidence par des expérimentations. Par exemple, la substitution de boissons sucrées par des boissons non caloriques s’accompagne d’une diminution significative de l'indice de masse corporelle (IMC) chez des adolescents de 13-18 ans en surpoids.

D’autres études montrent qu’une consommation élevée de sucre mène à une augmentation des triglycérides sanguins, à une diminution du HDL-cholestérol (le bon cholestérol) et à un épuisement des cellules pancréatiques sécrétant l'insuline, hormone responsable de la régulation du taux de sucre dans le sang (glycémie).

Par ailleurs, on constate que les personnes qui consomment des boissons sucrées (au moins 1 à 2 verres par jour), présentent un risque de diabète plus élevé que les abstinents.

Enfin, la consommation de boissons sucrées favorise les 4 facteurs constitutifs du syndrome métabolique, et donc les maladies cardiovasculaires : diabète, hypertension artérielle, excès de triglycérides, obésité abdominale.

A retenir pour réguler vos consommations :

L’équivalent d’une canette (33cl) de soda, jus de fruits, boisson aux fruits, autre boisson sucrée ou lait, apporte en moyenne 155 calories, soit l’équivalent de 7 à 8 morceaux de sucre.

Par comparaison, l’eau c’est 0 calorie et le soda light, c’est moins de 4 calories (équivalent à 0,2 morceau de sucre).

* Boissons rafraichissantes gazeuses, plates, édulcorées, colas, jus de fruits, nectars et sirops.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : Communiqué de l’International Chair on Cardiometabolic Risk, 19 juillet 2011.