Courir le ventre vide pour maigrir ?

Publié le 19 Décembre 2011 | Mis à jour le 25 Juin 2015 par Nicolas Rousseau, diététicien nutritionniste

Un exercice physique d'endurance réalisé à jeun semble plus efficace pour brûler les graisses que le même exercice réalisé après avoir mangé. L'entraînement potentialise cet effet, particulièrement chez la femme…

PUB

Dépense énergétique, sport à jeun et amincissement

C'est bien connu, le type et la durée d'une activité physique ont une influence importante sur la mobilisation des réserves énergétiques de l'organisme. L'état nutritionnel d'un sportif (amateur ou non) modifie aussi la dépense énergétique.

Pratiquer l'activité physique à jeun augmente l'utilisation des graisses pour réaliser le travail musculaire.

PUB

Des recommandations peuvent donc être formulées chez la personne en excès de poids qui souhaite maigrir et cherche une activité sportive favorisant l'amincissement.

PUB

Des différences significatives entre exercice à jeun et exercice le ventre plein

En effet, pour un même exercice de faible intensité, chez une personne normale, l'effort réalisé à jeun brûle environ 45 % de lipides (en faisant " fondre " la graisse, par une réaction appelée lipolyse), alors qu'après l'ingestion de glucose, ce même effort brûle la moitié de lipides en moins.

Cette observation se vérifie aussi si l'effort est plus intense : l'utilisation des glucides est deux fois moins importante si la prise alimentaire se situe 8 à 12 heures avant la prestation.

Bref, l'exercice effectué à jeun brûle plus de graisses que l'estomac rempli, ou si le repas est éloigné d'au moins trois heures, une pratique fréquente dans le monde sportif.

Source : Pr. Michel Berlan. Effet de l'entraînement à jeun et différences sexuelles. JONAS (Journées de la Nutrition Appliquées à la Science). Institut Pasteur, Paris, 13&14 janvier 2005