Quel sport pour maigrir ?

Nombre d'entre nous, découragés par les régimes, se disent que le sport pourrait peut-être les aider à maigrir. Mais, quelle discipline choisir ?
PUB

La saison des kilos

Lorsque les beaux jours reviennent, on éprouve souvent l'impression de sortir d'une phase d'hibernation. Toutefois, à la différence des ours ou des marmottes dont les réserves en graisses ont fondu pendant l'hiver, nous nous retrouvons flanqués de quelques kilos en trop. Une légère oscillation saisonnière du poids n'a rien d'anormal. Les scientifiques parlent à ce propos de variation « circannuelle ». Mais en général, on considère qu'il ne faut pas dépasser deux ou trois kilos pour conserver une chance de revenir à son poids de forme.

PUB
PUB

98% d'échecs

Comment faire pour perdre ces quelques kilos excédentaires ? Les magazines regorgent de régimes-miracles et de promesses de minceur. Ces régimes ont quasiment tous la particularité d'être très efficaces à court terme et désespérants à plus longue échéance avec un taux d'échecs à un an qui dépasse les 98%. Alors, plutôt que de se focaliser sur la réduction des apports caloriques, on se dit qu'il vaut mieux augmenter les dépenses. La pratique du sport s'impose alors comme une évidence. Et là, miracle ! A l'issue d'une ou deux heures d'exercice intense, on s'aperçoit qu'on a déjà maigri de plusieurs kilos. L'allégresse qui s'ensuit est malheureusement très vite éclipsée lorsqu'on s'aperçoit que les pertes en glycogènes, de l'ordre de quelques centaines de grammes, sont intégralement remboursées lors du repas suivant et que les pertes en eau, liées à la transpiration, ne durent guère plus longtemps. En fait, la seule bonne manière de maigrir durablement consiste à brûler ses graisses en réserve. Mais ce processus est lent et parfois décourageant. A titre d'exemple, sachez que pour se débarrasser de dix kilos de graisses superflues, il faudrait courir à une moyenne de vingt kilomètres/heure... pendant trois jours !

Publié le 23 Juillet 2003
Auteur(s) : Gilles Goetghebuer, journaliste santé