Connaissez-vous le thé matcha ?

Vous avez probablement déjà croisé le thé matcha, surtout si vous êtes fan de cuisine. Cette poudre verte au goût très amer a fait partie des ingrédients star de ces dernières années. Mais peu sont conscients de ses vertus santé...

PUB

Thé matcha : c’est quoi ?

Le thé matcha est du thé vert qui a été réduit en poudre. Traditionnellement, cette poudre est utilisée pour parfumer de l’eau – on utilise de l’eau chaude mais loin d’être bouillante, et on mélange avec un petit fouet pour faire de la mousse. La boisson qui en résulte est très amère, mais populaire au Japon – et de plus en plus ici. Mais l’arôme du thé vert concentré dans une poudre peut aussi être utilisé pour d’autres types de préparation, et c’est ce qui a enflammé l’imagination des cuisiniers et cuisinières, pro ou pas. De la glace au macaron en passant par toutes sortes de gâteaux, le matcha est aujourd’hui partout. En plus de son goût, sa belle couleur verte permet d’obtenir un résultat original et surprenant, ou qui en tout cas l’a été pendant un certain temps...

PUB
PUB

Quelles vertus pour le thé matcha ?

Cette couleur verte est d’ailleurs à l’origine de certaines vertus du thé matcha. Celui-ci a en effet la particularité d’être consommé entier, alors que traditionnellement on n’avale que les composantes du thé qui se sont diluées dans l’eau chaude, les feuilles étant jetées. Conséquence principale : quand vous buvez ou mangez du matcha, vous mangez de la chlorophylle. Plus intéressante encore est la richesse du matcha en catéchines, et plus particulièrement en EGCG (épigallocatéchine gallate). Cet antioxydant puissant est présent dans le matcha dans des quantités beaucoup plus importantes que dans le reste des thés verts.

Mais bien évidemment, tous ces bienfaits ne sont valables que lorsque l’on consomme régulièrement du thé matcha.

Publié le 21 Avril 2015 | Mis à jour le 23 Avril 2015
Auteurs : Carolina Gelitti, journaliste
Source : Shaughnessy, DT et al.
Voir + de sources
, PLoS One. 2011 Apr 25;6(4):e18707. doi: 10.1371/journal.pone.0018707.
Weiss, DJ et al., J Chromatogr A. 2003 Sep 5;1011(1-2):173-80.