Le chou : économique et super pour la santé !

© Istock

Vert, rouge, chinois ou de Bruxelles, le chou existe en de nombreuses variétés.

Peu cher, parfois trop odorant, il n’est pas le plus glamour des hôtes de nos assiettes...

Pourtant, les nombreuses vertus nutritionnelles et médicinales du chou en font un véritable allié pour notre santé.

Publicité

Le chou, un légume riche en nutriments

Le chou est une source importante de nutriments.

Il contient en grandes quantités :

  • Des fibres alimentaires qui régulent le transit intestinal et aident à réduire le mauvais cholestérol.
  • De la vitamine C qui, au-delà de ses propriétés antioxydantes, est aussi bénéfique pour la santé des os, des dents et des gencives.
  • De la vitamine K, qui contribue à la bonne coagulation du sang.
  • Quant au chou rouge bouilli, il contient du fer, ainsi que de la vitamine B1 et B6.

Au-delà des nombreux nutriments qu’il comporte, le chou est aussi un aliment très pauvre en calories, ce qui lui confère souvent une place de premier choix dans les régimes amincissants. Mais oubliez le régime "soupe au chou" ! Très célèbre dans les années 90, il est l'exemple parfait des régimes déséquilibrants et écoeurants qui, s'ils fonctionnent parfois sur le court terme, encouragent au final à l'abandon du régime et à la reprise de kilos.

Le chou en cataplasmes

Le chou peut être consommé, mais pas seulement.

Publicité
Publicité

Les feuilles de chou vert possèdent des vertus anti-inflammatoires et antalgiques.

Apposées en cataplasmes, elles peuvent aider à soulager de nombreux maux :

  • Les affections des voies respiratoires : angines, laryngites, bronchites, sinusites, rhumes, asthme…
  • Les troubles digestifs et maux de ventre : douleurs intestinales, constipation, colite, crises de foie, diarrhée, nausées matinales…
  • Les douleurs musculaires, articulaires et rhumatismales.
  • Les maux de tête.
  • Différentes affections de la peau, notamment les contusions, brulures, engelures, urticaire, zona, plaies superficielle, etc.
  • Les irritations oculaires, conjonctivites.
  • L’insuffisance veineuse.
  • La fatigue et l’anémie.

Notons qu’en cas d’affection sérieuse, les feuilles de chou ne remplacent en aucun cas un traitement médicamenteux.

 
Publié par Carolina Gelitti, journaliste le Lundi 03 Novembre 2014 : 08h00
Source : Larousse des plantes médicinales (2001).
La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :