Bien manger : 500 personnalités lancent un appel à un "lundi vert"

Un appel à un "lundi vert" sans viande ni poisson est lancé par 500 personnalités françaises. Celui-ci encourage un changement alimentaire pour des raisons à la fois de santé, d’écologie et de bien-être animal.
© Adobe Stock

Qu’ont en commun Juliette Binoche, Isabelle Adjani, Michel Serres, Boris Cyrulnik et Ingrid Chauvin ? Ils et elles font partie des 500 signataires de la tribune "Notre appel pour un lundi vert" publiée le 2 janvier 2019. Personnalités, artistes, sportifs mais aussi scientifiques et acteurs publiques lancent en effet un appel à changer notre alimentation en remplaçant tous les lundis la viande et le poisson par d’autres aliments.

Cancer, maladies cardiovasculaires et diabète

Une des raisons évoquées par les signataires de cet engagement est celle de l’impact des aliments d’origine animale sur la santé humaine. La tribune rappelle en effet que manger moins de viande contribue "à atténuer le risque de maladies cardiovasculaires, de diabète et d’obésité". Pire, la viande rouge est quant à elle associée au risque de cancer, comme le révélait l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) en octobre 2015. Plus précisément, cette organisation "a établi que la viande rouge transformée était […] une cause certaine de cancer, tandis que la viande rouge non transformée en était une cause probable" note la tribune pour un "lundi vert ". Un risque que ce texte illustre volontiers par des chiffres marquants : "Aujourd’hui, les Français consommant près de 100g de viande chaque jour augmentent de 30% leur probabilité de développer un cancer en comparaison à ceux qui se limitent à 40g en moyenne. Plus globalement, si l’humanité optait pour une alimentation entièrement à base de végétaux, le taux de mortalité humaine chuterait entre 6 et 10%." Dernière raison sanitaire en faveur d’une diminution de notre consommation de viande et de poisson : les risques épidémiques liés aux conditions d’élevage industriel. Ainsi, "les fermes industrielles qui regroupent des milliers d’animaux dans des espaces très confinés facilitent la propagation d’épidémies et de souches bactériennes dont certaines sont résistantes aux antibiotiques" déplore le texte de l’engagement "lundi vert".

Dégâts environnementaux et maltraitance animale

La protection de l’environnement et le respect du bien-être animal constituent les deux autres raisons majeures invoquées par le collectif des signataires en faveur d’une consommation raisonnée des produits animaux. Premièrement : "la production de viande est l’une des activités humaines ayant les conséquences les plus néfastes pour l’environnement" et "les dégâts environnementaux de la consommation de chair animale sont également constatés en mer, où la surpêche représente une cause massive de destruction des écosystèmes et d’extinction écologique" détaille le texte de la tribune. Deuxièmement : confinement, engraissage, mutilations, abattage précoce, asphyxie ou encore écrasement sont le lot des animaux d’élevages et des poissons pêchés, des êtres vivants potentiellement tous sensibles à la douleur.

Comment remplacer la viande et le poisson ?

Pour tous ces arguments, les signataires de la tribune considèrent qu’il est "rationnel, souhaitable et réaliste d’infléchir nos habitudes, en commençant par nos repas chaque lundi". Mais attention il ne s’agit pas simplement d’éliminer chaque semaine la viande ou le poisson de son assiette. Encore faut-il constituer un menu équilibré, en choisissant d’autres aliments permettant de respecter un bon équilibre alimentaire. Pensez notamment aux protéines végétales : légumineuses (lentilles, haricots, fèves, pois, soja…), céréales complètes (avoine, millet, orge, seigle, riz, blé…), fruits séchés, graines oléagineuses, algues… vous avez l’embarras du choix.Et pour une alimentation saine et responsable bien encadrée, une équipe de chercheurs propose sur le site lundi-vert.fr un accompagnement hebdomadaire individualisé. Prêt·e pour lundi prochain ?

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de E-sante.

Votre adresse mail est collectée par E-sante.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source : Notre appel pour un lundi vert – Engagement porté par 500 personnalités, artistes, scientifiques, sportifs et acteurs publiques, 2 janvier 2019 
Signataires de l’appel pour un lundi vert, 2 janvier 2019 
Site de l’engagement Lundi vert lundi-vert.fr 
Le Centre international de Recherche sur le Cancer évalue la consommation de la viande rouge et des produits carnés transformés, Communiqué de presse du Centre international de Recherche sur le Cancer (CICR), agence de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), le 26 octobre 2015 

La rédaction vous recommande sur Amazon :