Bien se nourrir pour se construire une bonne santé

C'est l'objectif fixé par le Programme National Nutrition Santé présenté par Dominique Gillot, ex Secrétaire d'Etat à la Santé et aux Handicapés. Mené sur cinq ans, il vise à améliorer l'état de santé de l'ensemble de la population en favorisant l'information et l'éducation nutritionnelles.
Publicité

S'appuyant sur le plaisir et le goût, et non sur les interdits, cette campagne a été conçue pour orienter progressivement vers l'adoption de comportements favorables à la santé.Au nombre de ses actions figurent : · une campagne pour promouvoir la consommation des fruits et légumes, avec notamment une distribution gratuite de fruits dans les écoles ;· l'éducation des jeunes enfants dès l'école primaire, avec définition des besoins nutritionnels, éducation au goût et recommandations pour la composition des repas servis en restauration scolaire et la sécurité des aliments ;· près de 4 millions de guides alimentaires spécifiquement conçus pour le grand public, les professionnels, les jeunes enfants, les femmes enceintes ou les personnes âgées pour expliquer de façon simple et précise comment manger équilibré ;· des supports d'évaluation pour faciliter le dépistage et la prise en charge des troubles nutritionnels ;· la création de postes de diététiciens et de nutritionnistes dans les hôpitaux car l'alimentation joue un rôle certain dans le confort et le rétablissement du patient.

Publicité
Publicité

Bien d'autres mesures sont au programme, comme renforcer la lutte contre la carence en fer, autant chez la femme enceinte que chez les adolescents, promouvoir l'allaitement maternel, améliorer l'apport en calcium et en vitamine D des enfants, prévenir et limiter les conséquences de l'ostéoporose chez les sujets âgés, aider les personnes en situation de précarité, etc.

« Bien manger pour bien se porter » est accessible à tous. Quelques connaissances et du bon sens suffisent généralement, encore faut-il les appliquer !

Publié par Dr Philippe Presles le Lundi 12 Février 2001 : 01h00
Source : Communiqué de Presse, 1er février 2001, Ministère de l'Emploi et de la Solidarité, Secrétaire d'Etat à la Santé et aux Handicapés.