Bien-être animal : que signifie ce nouvel étiquetage sur vos aliments ?

© Adobe Stock

Le groupe Casino lance un étiquetage sur le bien-être animal, qui est dans un premier temps limité aux produits de volaille. Le but est de sensibiliser le consommateur en renforçant la transparence sur les conditions d'élevage et d'abattage de l'animal. 

PUB

Comment bien choisir sa viande ? C'est une grande première en France : grâce à un étiquetage simple, le consommateur aura le choix de privilégier des achats favorisant le bien-être animal, annonce le groupe Casino dans un communiqué daté du 5 décembre 2018.
Celui-ci s'est associé à trois ONG de protection animale : le Compassion In World Farming France (CIWF France), la Fondation droit animal (LFDA), et l'association Oeuvre d'assistance aux bêtes d'abattoirs (OABA).

Une étiquette avec quatre niveaux de qualité, noté de A à D

Le fonctionnement est tout simple : sur les barquettes ou emballages, on pourra apercevoir un pictogramme montrant quatre niveaux de qualité, de A à D. Le A correspond à un niveau supérieur, B correspond au niveau bien, C au niveau assez bien et D au niveau standard.

PUB
PUB

Les premiers étiquetages sont attendus le 10 décembre 2018 sur les produits de volaille de marque Casino Terre & Saveurs dans 5000 magasins.

Matthieu Riché, directeur de la politique responsabilité sociétale des entreprises du groupe Casino explique à France Inter : "Ce sera un étiquetage simple et lisible, pour que les consommateurs orientent leur acte d'achat vers les produits mieux-disant en terme de bien-être animal s'ils le souhaitent."

© Groupe Casino

Une notation établie sur la base de 250 critères

Le géant Casino et les trois associations de protection animale ont classifié les viandes de volailles sur la base de 250 critères. Ces critères s'appuient sur les conditions de transport, d'élevage et d'abattage des animaux. En France, parmi les 850 millions de poulets élevés et abattus chaque année, 80% le sont de manière intensive "avec une vingtaine de poulets par mètre carré, sans lumière naturelle, des environnements de vie appauvris et des races, des souches à croissance ultra rapide" explique à France Inter Amélie Legrand, responsable des affaires agroalimentaires à CIWF France.

Ainsi, l'espace alloué à chaque poulet prend une place importante dans les critères de classification. Tout est vérifié : la présence de perchoirs, le milieu de vie du poulet, la place disponible...

" 95% des Français souhaitent avoir plus d'informations sur les conditions d'élevage des animaux "

De plus en plus de personnes sont à la recherche d'un mode de vie plus sain, et cela peut passer par l'adoption d'une nouvelle manière de s'alimenter. Comme le dit la formule bien connue : " Dis-moi ce que tu manges, je te dirai ce que tu es."

C'est dans ce contexte que les distributeurs cherchent à répondre à des consommateurs de plus en plus sensibles à la cause animale. Ainsi, "98% des Français considèrent le bien-être des animaux d’élevage comme important voire très important et 96% des Français se déclarent favorables à la mise en place d’un étiquetage des viandes et de produits laitiers selon le mode d’élevage" révèle le groupe Casino dans son communiqué.

Ce nouvel étiquetage a vocation à s'étendre à d'autres produits et, si possible, à d'autres enseignes de la grande distribution.

PUB
PUB

Contenus sponsorisés