Le pouvoir des oméga-3

Publié par Dr Philippe Presles le Lundi 14 Mai 2007 : 02h00
Mis à jour le Vendredi 06 Juin 2014 : 10h55
-A +A
Tel est le titre du livre du Dr Michel de Lorgeril sur les acides gras oméga-3, livre qui fait le point sur tous leurs bienfaits et propose des solutions concrètes pour enrichir son quotidien en oméga-3. A lire pour ceux qui veulent vivre en bonne santé longtemps.

Les bienfaits d'un régime riche en oméga-3

Le Dr Michel de Lorgeril compte parmi les médecins français les plus connus à l'international, notamment pour la publication de sa célèbre Etude de Lyon, celle qui a montré l'importance des acides gras dans la nutrition préventive des maladies cardiovasculaires. Cette étude a largement contribué à la reconnaissance des extraordinaires propriétés protectrices pour notre santé de la diète méditerranéenne du régime crétois, régime qui laisse une très grande place aux oméga-3.

Concrètement, cette étude a montré que par rapport à un régime cardio-protecteur classique, pauvre en graisses animales, un régime riche en oméga-3 diminuait encore davantage le risque d'infarctus. Autrement dit, il ne suffit pas de limiter les graisses animales pour mettre toutes les chances de son côté, il faut aussi retenir les "bonnes" graisses pour son alimentation.

Or que se passe-t-il dans l'industrie agro-alimentaire ? Les graisses animales ont été diminuées, mais en faveur des oméga-6 et au détriment des oméga-3, tous deux issus des graisses végétales, mais dont les effets médicaux sont opposés. Par exemple, les oméga-6 sont pro-inflammatoires quand les oméga-3 sont anti-inflammatoires. Cela change tout ! Du coup nous sommes passés d'une alimentation qui était devenue trop riche en graisses animales à une alimentation devenue trop riche en oméga-6. Cela s'est fait notamment par une utilisation massive de l'huile de tournesol, particulièrement riche en oméga-6.

Vive la cuisine familiale !

La cuisine industrielle n'étant le plus souvent pas adaptée, il devient essentiel de revenir à une cuisine classique permettant de choisir tous ses ingrédients.

En pratique, voici l'essentiel pour une diététique riche en oméga-3 :

  • Pour cuisiner et assaisonner, prendre de l'huile de colza ou alterner huile de colza et huile d'olive (il est aussi possible d'utiliser un mélange 50-50 colza-olive). L'huile de colza est en effet une huile végétale riche en oméga 3, l'huile d'olive étant par ailleurs précieuse pour ses antioxydants et son bon goût. L'huile de colza résiste à la chaleur, contrairement à tout ce que l'on peut lire sur les étiquettes en France (ce n'est pas le cas en Suisse par exemple) et il faut simplement l'éviter pour les fritures profondes au-dessus de 180°C, température qui altère toutes les huiles. Bien sûr, éliminer les huiles et margarines à base de tournesol, de maïs, de pépin de raisin et d'autre arachide.
  • Le poisson est la source la plus importante d'oméga-3 à très longue chaîne (différents des oméga-3 du colza mais tout aussi indispensables) et plus on en mange, meilleur c'est. Les poissons gras sont les plus riches en oméga-3 et l'idéal est d'en consommer 2 fois par semaine (maquereau, hareng, sardine, saumon, roussette, truite, anchois, anguille). Toutes les formes se valent, de pêche sauvage ou d'élevage, crues, cuites ou fumées, ou encore en conserve (à condition qu'elles soient au naturel ou bien avec de l'huile d'olive ou de colza).
  • Les oeufs oméga-3 (logo bleu blanc coeur ou Columbus), plus riches car les poules qui les pondent sont nourries avec des graines de lins, très riches en oméga-3.
Publié par Dr Philippe Presles le Lundi 14 Mai 2007 : 02h00
Mis à jour le Vendredi 06 Juin 2014 : 10h55
Source : "Le pouvoir des oméga-3", Dr Michel de Lorgeril et Patricia Salen, éditions Alpen.
A lire aussi
Comment devenir obèse sans le faire exprès ? Publié le 27/08/2010 - 11h39

Nous sommes nombreux à prendre du poids sans le vouloir, même en faisant attention à notre régime, en ne mangeant pas trop, en se privant un peu de temps en temps. Mais les kilos semblent insensibles à nos efforts. Une explication pourrait venir de nos gènes qui ne supportent pas tout ce que...

Trop de cholestérol : que faut-il manger ? Publié le 09/03/2012 - 11h15

Il n’y a pas de mystère, le premier traitement lorsque l’on a trop de cholestérol est le régime alimentaire anticholestérol. L’objectif est d’éviter les aliments qui contribuent à augmenter le taux de cholestérol et de privilégier ceux qui le diminuent. Facile à dire ? Petit...

Pourquoi faut-il manger plus d’oméga-3 ? Publié le 29/10/2010 - 12h57

Pourquoi faut-il manger plus d’oméga-3 ? La réponse à cette question est très simple. C’est parce que nous mangeons de moins en moins d’oméga-3 et de plus en plus d’oméga-6. Comment en est-on arrivé là ? Et pourquoi cet équilibre oméga-3 / oméga-6 est-il si important ?

Plus d'articles